Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Un tremblement de terre secoue Mayotte et le nord du Canal du Mozambique

21 Septembre 2016 , Rédigé par Aimons les Comores

Un tremblement de terre secoue Mayotte et le nord du Canal du Mozambique

Un tremblement de terre d’une magnitude de 5,1 sur l’échelle de Richter a secoué le nord du Canal du Mozambique et l’ensemble de l’archipel des Comores la nuit dernière. Il a eu lieu à 4h08 ce mercredi matin avec un épicentre situé à environ 200 kilomètres à l’ouest de nos côtes et à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Mohéli. Il s’agit d’un séisme « peu profond » situé à 10km de profondeur dans l’océan.

Ce tremblement de terre présente des caractéristiques classiques dans notre zone. Il s’agirait d’un séisme de « rééquilibrage de plaques », selon les spécialistes. Nous ne sommes en effet pas situés sur les grandes fractures des plaques de la région qui sont positionnées vers le Kenya par exemple. Lorsque ces plaques bougent, on assiste à ces rééquilibrages de croûte. C’était par exemple le cas le 2 octobre 2015 avec un séisme de 4,6 relevé dans le département.

Pour mémoire, le dernier tremblement de terre majeur a secoué Mayotte le 9 septembre 2011 vers 16h30. Il s’agissait d’un séisme de magnitude 5 sur l’échelle de Richter et il avait eu lieu bien plus près de nous. L’épicentre du séisme se situait en effet à 34 km au nord de Mamoudzou. Il n’avait duré que deux secondes et n’avait pas provoqué de dégâts.

Le tremblement de terre « de référence » à Mayotte est celui du 1er décembre 1993. Sa magnitude était de 5,2 et son épicentre situé à 40 km à l’ouest de l’île. Les dégâts les plus importants avaient été relevés dans le nord et le sud de l’île mais aucun décès n’avait été relevé.

http://lejournaldemayotte.com

L’épicentre du tremblement de terre de la nuit dernière était situé à environ 200km de nos côtes

L’épicentre du tremblement de terre de la nuit dernière était situé à environ 200km de nos côtes

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article