Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Comores: Remaniement ministériel imminent?

26 Janvier 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

Comores: Remaniement ministériel imminent?

Celà fait 8 mois depuis que l'actuel président de l'Union des Comores, Azali Assoumani a formé son gouvernement.

See original image

Et depuis la provocation du parti Juwa qui n'avait pas voté le premier dépôt de la loi de finance avant de se retracter après une mise au point du président, on parle d'un remaniement où aucun ministre ne serait épargné.

Il est vrai que l'actuel gouvernement présente beaucoup de faiblesses avec un amateurisme sans précédent.

La gestion de la baisse des prix, les différentes circulaires et le licenciement de plusieurs salariés pour raisons électorales ont été géré d'une manière catastrophique.

Le vice-président Djaffar surnommé par les chancelleries "One for Nine" pour ses neufs attributions jouent son ministère, s'il échoue à illuminer l'île de Ngazidja avec le déblocage des 6 milliards, il sera muté au ministère de la justice.

Quant aux autres ministres qui brillent par leurs absences sur la scène politique et qui utilisent leurs fonctions pour abuser de leurs prérogatives, le chef de l'état n'en veut plus.

Certains donnent l'impression d'une erreur de casting et se verront dépouillés d'une partie de leur champ d'application et d'autres seraient tout simplement remerciés.

Radio cocotier se demande si les deux ministres et la secrétaire d'état du Juwa seront maintenus ou tout simplement limogés.

Le divorce semble inéluctable avec le juwa et signifiera une nouvelle donne sur l'échiquier politique comorien.

Selon une source émanant de la présidence, Azali Assoumani n'a plus de contact avec le mollah de Mutsa.

Et la stratégie de s'accrocher à un régime qui n'est pas le "leur" en espérant jouer les victimes quand ils seront virés ne les ménera nulle part.

Par ailleurs, Abdou Soefo se verra attribuer le poste de directeur de cabinet ou deviendra le seul conseiller spécial de Beit-Salam.

L'armée mexicaine qui occupe Beit-Salam depuis 8 mois laissera place à une équipe restreinte pour des raisons budgétaires et d'éfficacité.

La plupart de ces conseillers n'ont que le titre et n'infuence en rien la vie politique des Comores.

Il se murmure en coulisse qu'un poids lourd de l'opposition ou un de ses proches fera son entrée dans ce prochain gouvernement.

Le président Azali est obligé de redonner un nouveau souffle à son régime et cette fois-ci, le casting doit être sans faute.

comoresalternances.centerblog.net

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article