Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Interconnexion nationale : Comores Télécom s’engage à respecter les tarifs de l’Anrtic

9 Février 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

Interconnexion nationale : Comores Télécom s’engage à respecter les tarifs de l’Anrtic

alwatwan actu image

«Les exigences de l’Anrtic nous conviennent. Toutefois, nous devons trouver une solution à un autre problème. Bien que connectée dans le câble Eassy, Telma-Comores n’a toujours pas réglé sa facture. Nous avions une visioconférence avant-hier entre les opérateurs et le consortium. Ce dernier somme le nouvel arrivant de régulariser sa situation ou de discuter avec nous pour trouver un arrangement. N’oublions pas qu’il s’agit de discussions bilatérales entre les deux sociétés et par conséquent, le consortium n’y a pas son mot à dire», explique le directeur commercial de la société nationale, Mohamed Marzouk.

Par Mohamed Youssouf

Le feuilleton de l’interconnexion nationale entre Comores télécom et Telma-Comores est en passe de connaître son épilogue après que le régulateur ait sifflé la fin de la récréation, samedi dernier. L’Anrtic somme, en effet, les deux opérateurs de s’entendre sur l’interconnexion nationale dans un délai de mois de quinze jours, à compter d’aujourd’hui, soit avant le 20 février. Les positions des uns et des autres commencent à converger.

Pour le directeur commercial de l’opérateur historique, Mohamed Marzouk, «Comores Télécom est d’accord sur la décision de l’Autorité nationale de régulation des technologies de l’information et de la communication (Anrtic) puisqu’elle abroge l’ancienne convention d’interconnexion. Cette décision fait suite à diverses concertations entre le régulateur, les opérateurs et les autorités. Par conséquent, nous sommes en parfait accord et nos techniciens sont même prêts à s’interconnecter dès aujourd’hui». Malgré cette volonté manifeste de procéder à l’interconnexion, un autre dossier est susceptible de compliquer le processus en cours si l’on se fie aux propos de notre interlocuteur. Pour Marzouk, la question de la connexion via le câble Eassy n’est pas encore réglée. «Les exigences de l’Anrtic nous conviennent. Toutefois, nous devons trouver une solution à un autre problème. Bien que connectée au câble Eassy, Telma-Comores n’a toujours pas réglé sa facture.

Nous avions une téléconférence avant-hier entre les opérateurs et le consortium. Ce dernier enjoint au nouvel arrivant de régulariser cette facture ou de discuter avec nous pour trouver un arrangement. N’oublions pas qu’il s’agit de discussions bilatérales entre les deux sociétés et le consortium n’y a pas son mot à dire», explique Mohamed Marzouk. Et d’ajouter que Comores Télécom a demandé un dédommagement de la part du consortium Eassy suite à la coupure survenue le 14 novembre 2016. Si la question de l’interconnexion nationale n’est pas liée à celle de la connexion au câble Eassy, le directeur commercial de Comores Télécom se demande ce qui peut garantir qu’en cas d’accord, Telma-Comores va honorer ses engagements vu qu’elle rechigne à honorer le premier. Contactés par nos soins, les responsables de Telma-Comores nous ont répondu qu’ils n’avaient pas le temps de nous recevoir.

alwatwan

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article