Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Ma-mwe : Six agents impliqués dans des opérations frauduleuses

24 Février 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

Ma-mwe : Six agents impliqués dans des opérations frauduleuses

 

 

 

alwatwan actu image

Interrogé sur les coupures intempestives auxquelles sont soumises les régions éloignées de la capitale fédérale, Abou Saïd Mdahoma a pointé du doigt la vétusté du réseau électrique. Il a, cependant, fait savoir que le chef de l’Etat s’était récemment entretenu avec la Banque africaine de développement au sujet de la réhabilitation du réseau.

Par Nazir Nazi

Dix jours après sa mise en place, la brigade antifraude de Ma-mwe a réussi à démanteler un vaste réseau de trafic d’électricité. Quarante cas de personnes impliquées dans ces opérations frauduleuses viennent d’être interpellées dont, tenez vous bien, des agents de la société nationale de l’eau et de l’électricité. 
Selon Abou Saïd Mdahoma, qui préside le comité de direction de Ma-mwe, ces agents seront bientôt traduits devant un conseil de discipline. Les uns auraient facilité la manipulation des compteurs, les autres auraient tout simplement détourné de l’argent destiné à des branchements électriques. «Qu’il s’agisse d’agents de la société ou de clients, l’amende est au moins de 300 mille francs», a-t-il précisé. Et d’expliquer que cette lutte contre la fraude fait partie des priorités du gouvernement pour redresser la société et assurer une fourniture régulière de l’électricité. 


Interrogé sur les coupures intempestives auxquelles sont soumises les régions éloignées de la capitale fédérale, Abou Saïd Mdahoma a pointé du doigt la vétusté du réseau électrique. Il a, cependant, fait savoir que le chef de l’Etat s’était récemment entretenu avec le président de la Banque africaine de développement pour la réhabilitation du réseau. «Nous avons déployé presque tous nos agents pour que la distribution du courant soit effective. Nous entendons éclairer les quelques villages qui ne sont pas encore alimentés. Nous espérons aussi régler bientôt le cas de Mohoro et de Bandamadji», dit-il.


A en croire toujours le président du comité de direction, le projet de la Banque mondiale visant à appuyer Ma-mwe permettra d’ici juin prochain de doter l’entreprise publique d’une liaison directe au niveau national. «Nous aurons un logiciel qui pourra éviter les erreurs. Je tiens à souligner que pour le cas des parties fixes de ces derniers mois, nous avons monté une cellule pour étudier les différents cas. Parce que certains n’ont pas vu notre produit il y a des mois, d’autres ont déjà payé leurs factures en incluant les parties», a-t-il expliqué.

alwatwan

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article