Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Nouvelle centrale de Vwadju : la consommation journalière actuelle est aux environs de 60 mille litres de gazole

9 Février 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

Nouvelle centrale de Vwadju : la consommation journalière actuelle est aux environs de 60 mille litres de gazole

 

 

 

alwatwan actu image

«Pour la consommation, tout dépend de la charge. S’ils fonctionnent à 1.7, à 1.8 mégas de charge, ils auront besoin à peu près de 450 litres. S’ils sont à un méga de charge, ça pourra descendra à 300, à 320 litres par heure», a détaillé Olliaro Bernard.

Par Nazir Nazi   

Si le chef d’exploitation de la nouvelle centrale, Olliaro Bernard, s’abstient de faire un relevé du nombre exact de mégawatts débités avant dix jours de fonctionnement, il a tout au moins fait savoir le nombre de litres de gazole consommés par jour. Selon ce représentant de la société Eneria, les groupes consomment actuellement 360 à 400 litres par heure, suivant leurs charges. A cet effet, il a déclaré que, depuis le démarrage le dimanche dernier, les nouveaux groupes électrogènes dépensent aux environs de soixante mille litres par jour. A entendre certains agents de la centrale, la demande actuelle de l’île impose moins de sept groupes pour y alimenter. Ce qui fait que deux à trois groupes sont en stand-by. «On continue de faire des essais en charges et d’ici une semaine ou dix jours je ferai un vrai relevé. Pour la consommation, tout dépend de la charge. S’ils fonctionnent à 1.7, à 1.8 mégas de charge, ils auront besoin à peu près de 450 litres. S’ils sont à un méga de charge, ça pourra descendra à 300, à 320 litres par heure», a détaillé Olliaro Bernard.

Partant du prix de gazole à 300 francs le litre et les 60 mille litres de consommation journalière, la nouvelle centrale électrique aura besoin de 18 millions de francs pour produire seulement les 10.5 mégawatts nécéssaires aux réseaux des régions de Ngazidja actuellement éclairées. Du coup, avec ces nouveaux groupes de deux mégas chacun, la société dépensera près de 540 millions de francs par mois pour pouvoir maintenir le calendrier actuel de 24 heures sur 24 au niveau de l’île de Ngazidja. Contrairement aux anciens groupes de 1,6 méga avec lesquels les techniciens de Ma-mwe estiment qu’ils produisaient à peu près 15 mégawatts avec 55 mille litres de gazole, soit 16,5 millions de francs par jour, pour avoir du courant 24 heures sur 24, soit 495 millions par mois. Ainsi, avec la nouvelle centrale, c’est presque une augmentation de carburant. Quant à la capacité de stockage du gazole au niveau de la centrale de Vwadju, le chef d’exploitation a affirmé qu’elle est suffisante. Toutefois, «le seul souci que nous avons est la rotation des camions citernes».

Au sujet des agents de la centrale de Vwadju nouvellement affectés à Moroni, Olliaro Bernard a expliqué qu’il s’agit de la gestion d’une centrale moderne qui demande peu de monde mais des personnes formées. «A mon arrivée, il y a environ une cinquantaine d’employés à la centrale. Ainsi, avec tous ces agents et par rapport aux équipes d’installation, nous avons sélectionné une vingtaine d’agents de Ma-mwe. Ils ont le niveau moyen, suffisant pour pouvoir apprendre à gérer la nouvelle centrale. Les autres ne sont pas renvoyés mais ne vont pas intervenir sur la nouvelle centrale», s’est-t-il expliqué. Cependant, poursuit toujours ce représentant de la société Eneria, ils vont intervenir sur les travaux d’aménagement au niveau de la centrale. «J’ai demandé au comité de direction de la société, s’il y a le besoin de les réemployer dans un autre secteur. Puisqu’il n’y aura pas de soucis. Mon but est de faire fonctionner la nouvelle centrale. Mais avec une cinquantaine d’agents, on ne s’en sortira jamais. Nous allons former cette vingtaine de personnes pour un début», indique-t-il. Il a enfin fait savoir que quatre techniciens sénégalais viennent d’y arriver afin de travailler sur la gestion de la centrale.

alwatwan

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article