Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Telma peaufine son réseau tout en demandant toujours l’interconnexion

24 Février 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

Telma peaufine son réseau tout en demandant toujours l’interconnexion

alwatwan actu image

«Dans certains pays, les opérateurs ont dans un premier temps refusé de s’interconnecter, mais l’histoire a démontré qu’au fil du temps, l’opérateur historique revenait  toujours en arrière pour demander l’interconnexion lorsqu’il se rend compte qu’il a perdu énormément de clients. Le premier bénéficiaire de l’interconnexion nationale serait Comores Télécom, car il dispose de plus de 80% de parts du marché», a affirmé le directeur de Telma-Comores, Alain Brillard.
 

Par Mohamed Youssouf

Hier matin, au restaurant New Select, en marge du lancement du pylône qui va permettre aux institutions financières situées Place des banques d’avoir plus facilement accès au réseau 4G, l’épineuse question de l’interconnexion nationale s’est invitée dans les discussions. Le directeur général de Telma-Comores, Alain Brillard, a réaffirmé que sa société était toujours demandeuse. «Nous avons écrit plusieurs fois au régulateur pour lui dire que nous étions disposés à effectuer l’interconnexion, bien que les tarifs imposés ne nous soient pas particulièrement favorables. Toutefois, Comores Télécom demande à ce que notre convention d’établissement soit revue et que nous revoyions notre tarification à l’international avant de signer l’interconnexion», a-t-il dit. Bien que le statu quo se soit installé, Telma se dit confiant que les choses rentreront dans la normalité naturellement. «Dans certains pays, les opérateurs ont refusé de s’interconnecter, mais l’histoire a démontré qu’au fil du temps, l’opérateur historique revenait en arrière pour demander l’interconnexion lorsqu’il se rend compte qu’il a perdu énormément de clients. Le premier bénéficiaire de l’interconnexion nationale serait Comores Télécom, car il dispose de plus de 80% de parts du marché. Naturellement, nous serions amenés à lui verser plus d’argent du fait des nombreux appels de nos abonnés vers son réseau», a affirmé Alain Brillard. Actuellement, dit-il, «nous concentrons nos efforts pour optimiser nos services afin d’obtenir le maximum d’abonnés avec des offres adaptées, aussi bien aux clients particuliers qu’aux différentes entreprises et autres partenaires. Après deux mois, nous sommes à plus de 65 000 souscriptions, soit entre 15 et 20% de parts du marché. C’est une première dans le monde». On a, par ailleurs, appris que la Banque mondiale aurait promis «une grosse somme» d’argent pour le gouvernement en cas d’interconnexion nationale.

Couverture nationale en 4G

Telma-Comores a profité du même événement pour dresser un bilan du déploiement de son réseau sur tout le territoire national. «Nous avons choisi la Place des banques pour communiquer sur la densification et l’amélioration de notre réseau, parce que cette place est le cœur économique du pays. D’autant plus que nous lançons officiellement le pylône qui couvre totalement cette zone en 4G afin de faciliter les opérations des différentes institutions financières. Nous avons pris l’engagement auprès des autorités publiques que nous allions être le seul pays à disposer d’une couverture 4G sur l’ensemble du territoire et nous entendons honorer cet engagement», a réitéré le patron de Telma-Comores. A l’en croire, certes il y a des zones qui ne sont pas encore couvertes, mais tout sera mis au point d’ici fin mars. Et d’expliquer que «Telma-Comores a déjà investi 45 millions d’euros pour offrir des services dans les standards mondiaux. Nous avons fait appel à une énergie hybride composée de groupes électrogènes, de l’énergie solaire et des batteries en attendant de pouvoir relier nos installations au réseau de Ma-mwe afin d’assurer la disponibilité du réseau 24 h / 24 h. À Ngazidja, nous avons installé soixante-dix pylônes 100% 4G». Selon les données de la société, trois sites seront opérationnels avant la fin du mois à Ngazidja, neuf autres le seront entre le 15 et 20 mars pendant que Mwali et Ndzuani seront totalement couverts d’ici fin mars. L’inauguration de ce site du quartier Mbouzini marque la couverture totale de la capitale et de son agglomération en réseau 4G, selon le chargé de communication de Telma-Comores, Stéphane Aboutoihi.

alwatwan

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article