Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Réunion du Cij, fin mars : L’île de Mayotte garde le même statut des Jioi

6 Avril 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

Réunion du Cij, fin mars : L’île de Mayotte garde le même statut des Jioi

Le sort de l’île a été tranché suite à un vote à main levée. Les autorités françaises dans l’île occupée ont perdu «parce que personne, mis à part les délégués de La Réunion, n’a voté pour elles. L’île de Mayotte participera, donc, aux prochains jeux de la région avec le même statut et sa délégation arborera le seul drapeau des jeux et sans hymne national» (Le vice-président du Comité national olympique, Ahamed Saïd Mohamed Chahalane).

 

Les délégués comoriens, tous deux membres du Comité national olympique, à la réunion annuelle du Conseil international des jeux à l’île Maurice se sont opposés avec succès aux prétentions des autorités françaises dans l’île comorienne, soutenues par celles du département français de La Réunion, de parvenir à un changement de statut de l’île aux prochains jeux en 2019.

Le sort de l’île a été tranché suite à un vote à main levée. Les autorités françaises dans l’île occupée ont perdu «parce que personne, mise à part les délégués de la Réunion, n’a voté pour elle. L’île de Mayotte participera, donc, aux prochains jeux de la région avec le même statut.

Sa délégation prendra part à la prochaine édition avec le drapeau des jeux et sans hymne national», a expliqué le vice-président du Comité national olympique, Ahamed Saïd Mohamed Chahalane.

Pour le Comité olympique et sportif des îles Comores (Cosic), le maintien du statut de Mayotte tel que voulu par la charte des jeux «constitue un pas capital dans le sens d’un bon déroulement des prochains jeux mauriciens». Au micro de nos confrères de Rcm13, le directeur administratif du Cosic, Hassani Mohamed Abdoudou, a déclaré que la délégation comorienne avait réussi à se battre pour le maintien du statut de Mayotte. 

Du 19 au 28 juillet
 
Durant les deux jours de discussions, les délégués des sept entités membres du Cij ont eu des séances de travail sur l’organisation des prochains Jioi, en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports mauricien, Stephan Toussaint, avec les mandatés des Comores, de Madagascar, des Maldives, des Seychelles, de Maurice, de l’île comorienne occupée de Mayotte et du département français de La Réunion.

Au terme des séances de travail, le Cij a fixé la date des jeux de Maurice du 19 au 28 juillet, a reporté, lundi dernier, Week-end de Maurice. Le même journal a indiqué les quatorze disciplines qui allaient être au programme, à savoir la voile et le beach-volley, le football, le rugby à VII, le volleyball, le basketball, le cyclisme, la boxe, le judo, le tennis de table, le badminton et l’haltérophilie.

L’hebdomadaire mauricien a précisé que l’athlétisme et la natation – qui compte également le handisport – sont obligatoires. La participation comorienne à ces jeux a été confirmée, hier, par Ahamed Saïd Mohamed Chahalane.

Toutefois, le vice-président du Cosic a précisé que son instance allait «étudier avec le gouvernement de la préparation de notre dossier pour la prochaine réunion du Conseil international des jeux en mars 2018». 

alwatwan

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article