Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Publié depuis Overblog et Twitter

17 Avril 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

image article une
Selon Abdoulfatah Said Mohamed, directeur général du Hedj, le gouvernement saoudien vient de mettre en place un dispositif de sécurité renforcé tant à l’aéroport que dans les hôtels. «Il exige aussi que 50% des pèlerins soient transportés par une compagnie saoudienne. Nous espérons garder le même vol que l’année dernière, Fly Nas, mais il appartient à l’Etat comorien de prendre ses dispositions», dit-il.

 

Une délégation de trois personnes, dont le directeur général du Hedj et du Umra et celui des affaires islamiques, a séjourné en Arabie Saoudite, du 20 mars au 3 avril, dans le cadre des préparatifs du Hedj de cette année. Il était surtout question de l’hébergement des pèlerins comoriens.

Selon le directeur général du Hedj, Abdoulfatah Said Mohamed, «cette fois, nous avons eu beaucoup de difficultés que d’habitude au niveau de la réservation des hôtels. Cela est du au fait que nous nous sommes pris trop tard dans les préparatifs», explique-t-il.


A l’en croire toujours, le lieu d’hébergement des futurs pèlerins comoriens est un hôtel de 4 étoiles qui a, à peu près, le même standing que celui de l’année dernière. Il est à environ 250 mètres de la mosquée. «La seule différence est que cette année, le prix est un peu plus élevé à cause du retard évoqué plus haut», estime Aboudlafatah.

«Le plus dur a été à Makkah, où nous avons passé beaucoup de temps à la recherche de l’hôtel car nous cherchions un établissement à la fois moins cher et convenable. Ce qui n’est pas évident. Après plusieurs tours, nous avons décidé de prendre le même hôtel que celui de l’année dernière. On nous a en même temps offert un bus qui transportera les pèlerins à la mosquée. Pas de souci non plus au niveau de la sécurité ; une caméra de surveillance est installée», souligne le directeur du Hedj.

 

Bien que les logements soient plus chers cette année, le président Azali Assoumani et son gouvernement prendront les dispositions pour que le package soit abordable comme c’était le cas l’année dernière


Par ailleurs, plusieurs pays dont le quota a été revu à la baisse en 2005 ont vu, cette année, leurs quotas rétablis. Pour les Comores, l’effectif du contingent reste le même, soit 850. Mais, le ministre des Affaires islamiques aurait demandé un surplus de 350 pèlerins. La réponse sera connue au tout début du mois de ramadan. «Si ce surplus est accepté, on n’aura pas de soucis au niveau de l’hébergement à Makkah. Par contre, à Médine, il faudra dépêcher des gens pour signer un autre contrat de logement».


Abdoulfatah Saïd Mohamed a fait savoir que le gouvernement saoudien avait mis en place un dispositif de sécurité renforcé tant à l’aéroport qu’à l’hôtel. «Il exige aussi que 50% des pèlerins soient transportés par une compagnie saoudienne. Nous espérons garder le même vol que l’année dernière, Fly Nas, mais il appartient au gouvernement de prendre ses dispositions».


Les départs des pèlerins comoriens devraient se situer entre les 17 et 19 août. En tout cas, les réservations des hôtels à Médine correspondent à ces dates. Le directeur du Hedj appelle les candidats au prochain pèlerinage à mieux se préparer et à tenir compte du cours de change d’Arabie Saoudite. «Bien que les logements soient plus chers cette année, le président Azali Assoumani et son gouvernement prendront les dispositions pour que le package soit abordable comme c’était le cas l’année dernière», soutient Abdoulfatah Said Mohamed. 

alwatwan

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article