Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Transport maritime : L’Anam ouvre son siège de Ndzuani

25 Avril 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

Transport maritime : L’Anam ouvre son siège de Ndzuani

image article une
Le vice-président en charge du ministère des Transports appelle à cesser les querelles inutiles. «Nous sommes repartis dans des îles, mais c’est une même famille ! Vous devriez, d’ailleurs, vous en réjouir car grâce à cela il y a plusieurs postes de directeurs à pourvoir!», a-t-il ainsi ironisé.

 

Le siège régional de l’Agence nationale des affaires maritimes (Anam) au niveau de Ndzuani a été inauguré le mercredi dernier, 19 avril.  Ce fut en même temps l’occasion pour les autorités fédérales d’installer officiellement son directeur régional, en la personne d’Ahmad Abdillah. Avaient notamment pris part à cette petite cérémonie, organisée dans le bâtiment abritant la gare maritime et les locaux de l’Anam, le vice-président en charge du ministère des Transports, Abdallah Saïd Sarouma, et d’autres membres du gouvernement et du cabinet présidentiel.

Le vice-président Sarouma a promis que dès le lendemain «tout» allait être mis en place et que d’autres agents allaient également être nommés. Des travaux de finition des locaux abritant le siège devront en effet être accomplis. Il a, par ailleurs, insisté sur la nécessité pour les acteurs du domaine maritime d’être marcher sur la même longueur d’ondes, et de cesser les querelles inutiles.

«Pourquoi se chamaille-t-on autant ? Nous sommes repartis dans des îles, mais c’est une même famille ! Vous devriez, d’ailleurs, vous en réjouir car grâce à cela il y a plusieurs postes de directeurs à pourvoir!», a-t-il ainsi ironisé.

Le climat au sein de l’actuelle équipe dirigeante du port de Mutsamudu ne serait pas vraiment sain, à en croire plusieurs témoignages d’agents, depuis l’arrivée il y a trois mois du nouveau directeur, qui  a jugé utile de remplacer à leurs postes certains anciens cadres.

L’Anam a, pour rappel, été instituée par le code de la marine marchande comorienne, adopté en juin 2014 et promulgué au mois d’octobre 2015. «Nous avons pour missions, notamment, de contrôler la normalité des navires, la délimitation de nos frontières marines avec nos voisins, et à ce propos le président de la République s’est déjà entretenu avec le président malgache et l’Union africaine  pour un démarrage prochain de l’opération.

Nous devons également surveiller notre espace maritime et lutter contre la pêche illégale et le déversement de déchets dans nos eaux et, d’autre part, encore soutenir la formation des jeunes comoriens sur les métiers de la marine marchande», a rappelé en substance  le directeur général de l’Anam,  Saïd Salim. Il a, de même, annoncé «l’arrivée prochaine à Ndzuani d’un expert étranger pour former  des agents sur comment inspecter les bateaux étrangers avant de quitter nos ports».

alwatwan

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article