Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

France: Mme Ramlati Ali victime de messages islamophobes à cause de son "voile"

29 Juin 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

Ramlati Ali, née le 28 mai 1961, est une femme politique française, membre du Parti socialiste et médecin-psychiatre au Centre hospitalier de Mayotte.
 
Chevalier de la Légion d'honneur depuis janvier 2016, ancien maire de Pamandzi, ses comptes de campagne avaient été invalidés en 2012, ce qui l'a rendue inéligible.
 
Le 18 juin 2017, elle devient la première députée féminine de l'île de Mayotte, après un recompte des voix, avec 54 voix d'avance sur Elad Chakrina (LR), initialement déclaré élu. Au premier tour de ces législatives, Ali et Chakrina avaient obtenu respectivement 2 407 et 2 408 voix (16,8 %).
 
Arrivée en chale à l'Assemblée Nationale, la député est victime des messages islamophobes et parfois racistes chez certains français. On  l'accuse de porter une voile pour sa photo officielle de l'Assemblée Nationale.

Pas de signes religieux?

Pour les signes religieux, la question semble toute aussi ouverte. Le règlement n'impose aucune restriction claire, malgré le caractère républicain de l'institution. Ce qui interroge, puisque la députée socialiste de Mayotte, Ramlati Ali, a posé avec son voile islamique pour la photo officielle. Une première qui ne pose aucun problème juridique, selon les services de l'Assemblée nationale. 
"L'interdiction du port de signes religieux est circonscrite aux fonctionnaires, pas aux députés", précise le Palais Bourbon. Contactée par L'Express, Ramlati Ali précise qu'elle n'a pas l'intention de porter le voile à l'Assemblée au cours de la législature: "La question ne se pose pas. Nous sommes dans un pays laïque." Si elle a posé avec son voile pour la photo officielle, en ligne sur le site de l'Assemblée nationale, c'est parce que "c'était Ramadan", explique cette "musulmane pratiquante". "La photo a été faite dans la cour de l'Assemblée", ajoute-t-elle, comme pour se justifier. En réalité, la photo a été réalisée dans un studio provisoire, installé dans un bureau de l'Hôtel de Lassay. 
Avec L'express et wikipédia
 

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article