Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Crise profonde au sein du parti Juwa : l'éclatement montre sa photo et le retour du "Pec" n'est pas à exclure

3 Juillet 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

C'était l'affaire Ibrahim Soulé contre Sounhadj et ça devient l'affaire des sambistes qui ont voté pour Azali et Salami, contre ceux qui ont fait campagne contraire. Au parti Juwa ils se demandent : Qui devait être réellement exclu du parti, Ibrahim Mohamed Soulé ou Dr Sounhadj Attoumane ?
 
C'est plutôt Ibrahim Mohamed Soulé qui devait être exclu du parti Juwa selon les soutiens de Dr Sounhadj Attoumane. Dans une conférence de presse, samedi 1er juillet, les soutiens de Dr Sounhadj haussent le ton : « c'est par le souci de cohésion du parti que le secrétaire général du Juwa n'a pas été exclu de la formation politique.» lui, Ibrahim Mohamed Soulé pourtant Secrétaire général du parti « ne s'est jamais présenté aux côtés des candidats du Juwa, mais a préféré apporté son soutien à Mouigni Baraka ». rapporte Mariata Moussa du journal Al-Watwan de ce lundi 3 juillet 2017. On retient donc que le SG n'a jamais fait le déplacement pour soutenir la candidature de Salami. Sinon, qui conteste avec preuve? 

La crise au parti Juwa change d'allure 

Ce qui semblait au départ à un accrochage entre Ibrahim Soulé SG du parti et Sounhadj SG adjoint, devient une crise profonde et se propage entre les membres du parti Juwa. Une crise entre ceux qui ont soutenus la candidature d'Azali qui ont mouillé leurs chemises pour arracher cette victoire et qui se disent fiers d'avoir contribué. Pour eux : « l'alliance Juwa-Crc est forte et en bonne santé. Les deux partis continueront à collaborer, car la fierté du Juwa est d'avoir joué un rôle important dans l'élection d'Azali Assoumani». 
 
De l'autre coté le SG du parti Juwa qui a confirmé que le parti qu'il dirige n'était pas impliqué dans la campagne du candidat Azali. l'accord s'il existe n'engage pas le parti Juwa mais plutôt un engagement personnel des signataires. Dans ce clan on trouve le SG Ibrahim Soulé et ceux-là mêmes qui ont signé la déclaration du 27 mars 2016 disant que le parti Juwa n'était pas impliqué dans la campagne du candidat Azali. 
 
L'éclatement du parti Juwa montre sa photo, le retour du parti Pec de Fahmi Said Ibrahim, n'est pas à exclure. à suivre 
 
Mrimdu
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article