Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Pas de polémique possible au sujet de la non invitation de Sambi à la fête nationale!

5 Juillet 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

Un certain Chacha Mohamed publie copie à l'appui une fausse information selon laquelle A.A.M.Sambi est bel et bien invité à la célébration du 42ème anniversaire de la fête d’Indépendance des Comores. 

Ensuite, il ajoute en commentaire le lien ci-après, pour répondre à une injonction l’invitant à préciser la source de cette preuve.

 

Mais sentant que ce lien n’établit pas de façon formelle le fait que le document ait pu réellement arriver au destinataire, Chacha Mohamed publie sans modestie ni pudeur le document ci-après :
Quel lien entre la publication d’une fonction fantaisiste et clientéliste et la preuve du fait qu’un courrier est bien arrivé à destination ? 
 
Nous sommes le 05 juillet 2017 à 15 heures 51 minutes, la veille de la fête de l’Indépendance des Comores et on le dit de façon solennelle : A.A.M.Sambi n’a pas reçu de carte d’invitation. Le SCG, s’il avait réellement envoyé une invitation à Sambi, au lieu de se prémunir d’une preuve à priori, doit se faire des soucis quant à l’efficacité de sa communication. 
 
A.A.M.Sambi, grâce à Dieu et au peuple comorienne, à sa détermination et à son intelligence, a redonné à la fête de l’Indépendance son lustre perdue pendant les années sombres du séparatisme, sa dimension nationale perdue de 1997 à 2007, et rien que pour cela, mérite de figurer en bonne place à la tribune de la fête de demain.
On peut décider d’écarter A.A.M.Sambi de la fête nationale de l’Indépendance mais on ne peut mentir sur une carte d’invitation qu’il n’a pas reçue… Ahmed Abdallah est un homme d’une très grande élégance d’esprit : On l’invite, il vient ! On ne l’invite pas, il ne vient pas… Il n’y a pas matière à polémique possible !
 
AHMED Bourhane

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article