Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Le Président de la République s’est entretenu avec les responsables de la sécurité des frontières nationales.

31 Mai 2012 , Rédigé par Aimons les Comores

Le Président de la République Son Excellence Docteur IKILILOU DHOININE a reçu ce 31 mai 2012, au Palais de Béit - Salam, une délégation des différents responsables chargés de la sécurité des frontières nationales.

 

C’est le Colonel Youssouf Idjihadi, Commandant de la Gendarmerie Nationale qui conduisait cette délagtion comoposée de M.M. Ali Hamissi, Directeur Général des Douanes, Omar Mohamed, Directeur Général de l’aéroport, El-Had Mohamed Abdérémane Boina Foumou, Coordinateur de la sécurité aéroportuaire, Madi Ahamada, Commissaire de Police et Abdillah Mohamed Soilihi, Chef de la Police de l’Air et des Frontières.

Les entretiens avec le Président de la République ont porté sur la sécurité des frontières, notamment dans les aéroports et les ports, suite aux trafics constatés depuis un certain temps, qui necessitent un renforcement du système de sécurité.

Le Chef de l’Etat a réuni ces responsables autour d’une même table, pour leur demander de prendre les mesures qui s’imposent, dans les meilleurs délais, en vue de mettre fin aux trafics de tout genre aux frontières, restaurer la confiance entre les agents sécuritaires et la population et rassurer aussi bien l’intérieur du pays que l’extérieur, sur la fiabilité des frontières nationales.

Lire la suite

Un journaliste forcé de dévoiler la source

31 Mai 2012 , Rédigé par Aimons les Comores

Toybe Ahmed, journaliste à Al-watwan:

Un journaliste forcé de dévoiler la source

 

Toyb Ahmed, journaliste à Al-watwan 

 

Moroni, mercredi 30 Mai 2012 (HZK-Presse) –Un article sur l’affaire de 34 agents de la société comorienne des Hydrocarbures (SCH) qui seraient envoyé en congé fait des vagues. Le journaliste Toybe Ahamed du journal Al-Watwan est entendu avant-hier par la police.

 

Une audience d’une heure qui en dit long. La police le force de dévoiler la source sur cet article qu’il a publié le 16 mai dernier. Mais le reporter est catégorique : « je ne peux pas dévoiler la source », persiste et signe notre confrère d’Al-Watwan.

 

A la page 2 du journal de l’Etat, du mercredi 16 mai dernier, notre confrère Toybe Ahmed cite à la fin de son article intitulé « prendre son congé n’est pas se faire virer … » que parmi les 34 agents envoyés en congés, « certains ont été mêlés dans des affaires de détournement de carburant, mais leur cas n’est pas encore tranché ».

 

Certains de ces agents ont porté plainte contre notre confrère pour cette phrase. « Ce qui m’a étonné vraiment est qu’aucun d’entre eux en présence de la police n’a démenti la véracité de cette information. Mais plutôt, ils demandent que je dévoilé ma source », indique Toyb Ahmed, journaliste d’Al-Watan.

 

« Je ne peux pas dévoiler ma source », martèle-t-il en ajoutant que l’éthique et la déontologie du journalisme ne lui permet « absolument pas de révéler la source ». Il précise que « si je dévoilé ma source, là je ne suis pas un journaliste ». Cette interrogation constitue une autre attaque contre les journalistes. Nous déplorons encore cet acte qui ne fait qu’entraver la liberté de presse.

 

Ibnou Med Abdou

300512/ima/hzkpresse/06h00

Lire la suite

Comores: Said larifou entre affaire Yemenia et solidarité!

30 Mai 2012 , Rédigé par Aimons les Comores

Comores: Said larifou entre affaire Yemenia et solidarité!

Décidément notre compatriote a un planning surchargé. Il se trouve à l'heure qu'il est au palais de justice pour un référé déposé par les familles des victimes du crash de la Yemenia qui n'ont toujours pas touché leurs provisions.

Et par ailleurs,  il finalise les festivités pour le concert en faveur des sinistrés samedi 02 Juin. La veille, se tiendra un carnaval dans la capitale et dimanche 06 Juin, c'est la capitale du Sud qui va entrer en ébullution.

Arrivé hier à l'aéroport Said Ibrahim, aprés avoir tenu une conférence de presse à Madagascar, lundi dernier, il était accompagné de 3 groupes malgaches qui se disent prêt à mettre le feu pour que les comoriens oublient quelques heures la catastrophe de ces pluies dilluviennes.


Les autres artistes sont attendus incessament à Moroni, en provenance de Mayotte, Maurice et de la Réunion.

Pour ce qui est des billets, on nous promet qu'ils seront en vente libre au plus tard demain matin.

Depuis l'arrivé de ce premier groupe, on sent une ferveur de la part de la population qui s'associe pleinement à cette initiative de solidarité.

 

comoresactualites

Lire la suite

LINGOTS :Comores, plaque tournante du trafic de l'or?

30 Mai 2012 , Rédigé par Aimons les Comores

LINGOTS :Comores, plaque tournante du trafic de l'or?

Lingots saisis à l’aéroport :

 

Comores, plaque tournante du trafic de l’or ?

 

Moroni,  (HZK-Presse) –Jeudi et samedi dernier, la police et la douane ont mis la main sur des lingots d’or. Plus de60 kgd’or de contrebande sont saisis. Une découverte qui révèle l’existence d’un réseau de trafic d’or entre Madagascar, les Comores et Dubaï. Plus de 5 personnes sont placées en garde à vue.

 

Tout a commencé jeudi à l’aéroport Prince Said Ibrahim dans un simple contrôle de police après l’arrivée d’un vol Air Madagascar. La police découvre 3 lingots d’or soit15 kg d’une valeur de 200 000 euros (100 millions de francs comoriens). Deux malgaches sont arrêtés et placée en garde à vue. « A cause des va-et-vient dans le pays, un des malgaches était suivi par la police. Il était suspect par ses voyages », déclare une source aéroportuaire.

 

Lorsqu’ils sont interpelés, un des trafiquants présumés était en possession de deux passeports neufs. « C’est tout de même bizarre qu’une seule personne a deux passeports neufs. C’est pourquoi, on a poussé l’enquête », indique le procureur général. Et pendant, les premières auditions, « les deux malgaches ont avoué avoir bénéficié de la complicité de douaniers malgaches et surtout comoriens », à en croire Mahamoud Soilih. D’ailleurs, selon nos sources, des échanges téléphoniques sont interceptés entre un douanier comorien et la bande de malfrat présumé.

 

Alors qu’ils avaient l’habitude de voyager à bord d’Air Mad, ce samedi, le groupe est arrivé dans un jet privé. « Un commerçant de la place est venu les chercher avec une note du ministère des affaires étrangères. On lui a remis un badge et il est descendu dans le tarmac pour les récupérer. Mais comme ce commerçant était suspect dans ses multiples voyages entre les Comores et Madagascar, les douaniers ont décidé de fouiller dans les valises», affirme un responsable de l’aéroport. Cette fois, on a découvert 5 lingots d’or soit47 kg.

 

Deux affaires qui lèvent le voile sur un réseau de trafic illicite d’or. Selon nos informations, l’or arrivait par avion, en principe par Air Mad. Les trafiquants présumés restaient juste en transit, le temps de repartir à bord de Kenya Airways, destination Nairobi et puis Dubaï. « Il n’y a aucun doute qu’il s’agit d’un réseau. C’est au moins la troisième fois que cet or transite par Moroni. Mais les enquêtes nous diront la suite », soutient le procureur général.

 

Mais à peine éclatée, l’affaire crée une autre polémique. L’or serait transféré à la banque centrale, mais le procureur général dénonce cette procédure. Pour Mahamoud Soilih, « il s’agit d’un détournement d’objet saisi et l’auteur doit répondre devant la justice de cet acte ».

 

A.A.Mguéni

hzkpresse/15h00

Lire la suite

Inauguration de l'Ecole nationale de police

29 Mai 2012 , Rédigé par Aimons les Comores

Inauguration de l’Ecole nationale de police
Après onze mois de chantier, le bâtiment de l'Ecole nationale de police (Enp), construit sur le site de Trenani à Ndzuwani, est enfin prêt. Il a été inauguré, jeudi 24 mai, par le chef de l'Etat. D'autres personnalités publiques ont assisté à la cérémonie à l'instar des ministres de l'Intérieur et des Relations extérieures, du gouverneur de Ndzuwani et du représentant résidant du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud). Dans son allocution, le président Ikililou a insisté sur la compréhension du métier d'agent de maintien de l'ordre: “La police n'est pas là pour fouetter les gens, ni les importuner, mais pour les éduquer à devenir des citoyens responsables. Car, comme dit l'adage, il vaut mieux prévenir que guérir”. L'Enp aura en effet comme mission de “garantir une formation initiale adéquate aux nouvelles recrues et une remise à niveau du personnel en place dans tous les domaines opérationnels“, et “cela inclut les domaines des droits de l'homme et du renforcement de l'Etat de droit“, comme l'a montré le représentant du Pnud, Douglas Casson Coutts. Le coût de sa construction est estimé à quatre-vingts millions de francs octroyés par le Pnud et son équipement en mobilier a coûté vingt-cinq millions, une contribution du gouvernement comorien. Le gouverneur de l'île voudrait que cet établissement serve de modèle d'unification nationale et de lutte contre l'esprit chauvin. “Nous formulons le voeu qu'il serve à renforcer la sécurité intérieure de notre pays, à assurer le maintien de l'ordre, l'Etat de droit et l'encrage de Ndzuwani au sein de la République“, a souhaité Anissi Chamsidine. Et, à cet effet, il “invite le gouvernement de l'Union à réfléchir d'ores et déjà sur la possibilité d'installer ou de délocaliser d'autres administrations à caractère national, pour leur représentation à Ndzuwani et à Mwali; c'est ainsi que nous vaincrons l'esprit d'insularité et toute forme de velléités séparatistes”. La construction de l'Enp fait partie du projet dit de “restructuration et renforcement des capacités opérationnelles de la police nationale”. Ce projet est parmi les douze programmes financés par le Système des Nations unies à travers le Fonds de consolidation de la paix.

SM

Lire la suite

Comores/Aeroport: 2 Mauriciens arrêtés avec 50 kg d'or!

29 Mai 2012 , Rédigé par Aimons les Comores

Deux Mauriciens ont été arrêtés samedi midi avec 49,700 kilos d'or à l'aéroport international Prince Said Ibrahim de Hahaya aux Comores en provenance de Madagascar, a annoncé M. Fardi Abodo, un responsable des douanes locales. Arrivés dans un avion de location, "juste pour une escale de transit de deux heures, ils devaient reprendre le vol de Kenyan Airways en milieu d'après-midi pour Dubaï", selon le douanier.
Un complice, commerçant comorien, a été également arrêté. "C'est lui qui a facilité leurs formalités de transit, et leur avait obtenu l'autorisation d'accéder au salon VIP en les présentant comme des hommes d'affaires (..), mais son comportement l'a trahi", a indiqué Abodo. Un responsable de la sécurité aéroportuaire qui a requis l'anonymat a expliqué à la presse que "la police avait des renseignements sur ces hommes.

Ils transitaient souvent, l'un d'eux utilisait deux passeports (..), ils ont fini par attirer l'attention des douaniers et de la police des frontières", a-t-il dit. C'est la deuxième saisie d'or en deux jours. Vendredi, deux Malgaches transportant 15 kilos d'or avaient déjà été arrêtés à l'aéroport de Hahaya. Au total, ce sont quelques 64,700 kilos d'or qui ont été saisis en moins de 48 heures "C'est certainement la même filière", estime Abodo. "Ils bénéficient de complicités douanières à Madagascar et aux Comores, ils arrivent parfois en bateau et repartent en avion vers Dubaï (..), leur destination est toujours Dubaï", a-t-il ajouté. Les trafiquants, détenus par la police, devraient être déférés lundi devant un juge.

Source : memento

COMORESACTUALITES

Lire la suite

Comores/Armée: Jeux de chaises musicales!

27 Mai 2012 , Rédigé par Aimons les Comores

Comores/Armée: Jeux de chaises musicales!

Depuis le mois dernier, l'AND a connu pas mal de restructuration. Le colonel Gamil qui cumulait les fonctions de chef d'Etat major et chef de corps vient d'être remplacé par un autre officier et occupe désormais que la fonction de chef de l'armée.

 

Une autre nomination a conduit le colonel Youssouf Idjihadi à la gendarmerie nationale et son prédecesseur le colonel Halidy récupére la direction de l'ENFAG. Quant à l'inoxydable, colonel Mouigni Daho, il est confirmé à la sécurité civile.

Toutefois, des rumeurs persistent que le remplacement de Gamil à l'Etat major est imminent mais s'accompagnerait aussi d'un autre jeux de chaises musicales à Anjouan au sein de la gendarmerie.


Le capitaine Dossar serait sur la sellette et la promotion du colonel Cheick Abdallah à Voidjou trouve de plus en plus d'echo.

Bien entendu la balle est au camp de beit-salam qui étudie aussi le remaniement ministériel afin de donner un nouveau souffle à cette deuxième année d'exercice.

 

comoresactualites

Lire la suite

Coup d'Etat aux Comores: La fausse rumeur....

27 Mai 2012 , Rédigé par Aimons les Comores

Coup d'Etat aux Comores: La fausse rumeur....

Pour tout ceux qui soutiennent la démocratie, sachez que Iki et Ma haloua se portent bien et la rumeur qui a émaillée depuis 1 h du matin est fausse. Les habitants de la capitale pavannent tranquillement et réfléchissent comment s'en sortir pour la journée. Nous même, on a reçu un article allant dans ce sens qu'on a refusé de publier.

Il est vrai qu'Ikililou a été élu dans des circonstances frauduleuses mais il est aujourd'hui notre président à tous et si nous le critiquons, ce sera à travers son bilan.

"Les coups d'Etat n'ont jamais été porteur d'un élan de liberté ou de prospérité mais plutôt de régression".

La tournante mohélienne doit aller jusqu'au bout. Si ikililou doit tomber, il faut que ce soit l'expression du peuple et non d'un groupe de gens mal intentionné.

Hier, il a fêté sa première année d'exercice au sommet de l'Etat, le bilan est calamiteux même s'il faut reconnaitre que le paiement des fonctionnaires est régulier, sa lutte anti-corruption fût du vent.

Les recettes de l'Etat servent à enrichir les mêmes et c'est avec l'argent de la citoyenneté économique qu'on assure la régularité des salaires au point que certains nous demandent de les pardonner en les amnistiant de nous avoir spolier.

 

comoresactualites

Lire la suite

Premier anniversaire de quinquennat du Président IKILILOU Dhoinine.

27 Mai 2012 , Rédigé par Aimons les Comores

Premier anniversaire de quinquennat du Président IKILILOU Dhoinine.

Le Président de la République, Son Excellence Docteur IKILILOU DHOININE, a célébré ce 26 mai 2012 au Palais de Beit-Salam, le premier anniversaire de son quinquennat, en présence des Vice-présidents, des membres du Gouvernement et du Cabinet, des délégués, des Présidents de l’Assemblée Nationale, de la Cour Constitutionnelle, de la Cour Suprême, de Son Eminence le Grand Mufti, des membres du corps diplomatique accrédité en Union des Comores, du Gouverneur de l’île de Ngazidja et des Commissaires, des représentants des politiques de la mouvance présidentielle, de notables, de femmes et de nombreux jeunes

Après la fatha et la lecture quelques versets du Saint Coran, le Secrétaire Général du Gouvernement, M. Saïd Mohamed Ali Saïd a prononcé une brève allocution au cours de laquelle il a présenté ses félicitations au Chef de l’Etat et remercié ses collègues membres du Gouvernement pour la solidarité qu’ils ont manifestée tout au long de cette première année ainsi que les responsables de l’Administration publique pour leur permanente disponibilité et, enfin à toute la population pour le soutien qu’elle a apportée au Chef de l’Etat et au Gouvernement.

Pour terminer, le Secrétaire Général a appelé à plus d’engagement à tous les niveaux de l’appareil de l’Etat pour mener à bien la feuille de route du Président de la République.

Le Président de l’Union des Comores a ensuite pris la parole pour remercier tous les comoriens pour leur contribution dans le renforcement de la paix, de la bonne gouvernance et de la promotion du genre. Après avoir félicité les Gouverneurs des îles pour leur franche collaboration, il a souhaité plus de transparence et de bonne gestion des finances publique pour maintenir la confiance des partenaires des Comores et pour que le pays puisse atteindre le point de décision auprès du FMI en en décembre prochain.

Docteur DHOININE a salué la dignité et le courage du peuple comorien durant les dures épreuves que le pays a successivement connues. Il s’est dit honoré que les comoriens et les autorités insulaires, aient accepté de mettre un terme aux conflits des compétences, de réunifier l’institution policière qui mène désormais ses missions en étroite collaboration avec la gendarmerie et le FCD pour sécuriser le pays. La coopération avec les pays amis, a dit le Chef de l’Etat, est au beau fixe et a permis, entre autres, de compléter le financement de la construction des infrastructures routières.

Pour les transports maritimes, le Président de la République a assuré que bientôt l’Etat disposera d’un bateau de transport de carburants vers les îles et que des efforts sont en cours, pour doter le pays de son propre avion.

Le Chef de l’Etat a également annoncé que les efforts pour maintenir la régularité des salaires vont se poursuivre mais qu’il faudrait l’engagement et le sérieux de tous car la corruption est présente à tous les niveaux de l’appareil étatique.

Il a enfin annoncé que les secteurs de la pêche et du tourisme vont, à terme, des efforts des milliers d’emplois et contribuer ainsi à atténuer le chômage et générer d’importantes entrées de devises qui permettront de soutenir cette régularité des salaires devenue le défi majeur du Gouvernement.

Avec l’industrie de pêche de Voidjou, le pays va ainsi si procéder non seulement à la mise en boîte du poisson localement, mais préparer aussi de la provende sur place.

Les jeunes ont occupé une grande place dans l’action du Gouvernement : ouverture d’écoles rénovées, accueil des jeux des jeunes de l’Océan Indien en juillet prochain.

Enfin le Président de la République a remercié tous les acteurs et les partenaires qui contribuent au développement des Comores.

TRIBUNE LIBRE: La présidence mohélienne, tombée du tomatier
Lire la suite

COMORES : Le colonel Gamil dans l'œil du cyclone

27 Mai 2012 , Rédigé par Aimons les Comores

Plusieurs conseillers du président Ikililou Dhoinine le pressent de limoger le chef d'état-major de l'AND, le colonel Abdallah Gamil, qu'ils accusent de tous les maux.
La suite est à lire ici :africaintelligence.fr/
 
COMORES : Le colonel Gamil dans l'œil du cyclone

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 > >>