Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Le Président Ikililou Traité D’idiot Par La Presse Française

30 Novembre 2015 , Rédigé par Aimons les Comores

Le Président Ikililou Traité D’idiot Par La Presse Française

La photo historique a fait le tour du web. Le président Ikililou a été humilié par les médias. Pour l’Obs qui a titré » Oups… Le président des Comoress’incruste sur la photo d’une poignée de main historiqueentre Benjamin Netanyahouet Mahmoud Abbas. »

L’incompétence du président Ikililou va maintenant s’accompagner avec sa méconnaissance de l’histoire, on dirait que notre cher président n’a pas remarqué la poignée de main entre le premier ministre Israélien et le président de la Palestine comme le relate L’Obs.

« Le Premier ministre israélien et le président de l’Autorité Palestinienne se sont serré la main pour la première fois depuis 2010 lors de l’ouverture de la conférence de Paris sur le climat, ce lundi.

Dans le contexte actuel d’extrême tension entre Palestiniens et Israéliens, ce geste était extrêmement encourageant. Malheureusement, Ikililou Dhoinine, président des Comores, ne semble pas en avoir saisi la portée… »

COMORES-INFOS

Le Président Ikililou Traité D’idiot Par La Presse Française
Lire la suite

Une Délégation De L’UA En Mission De Quelques Heures Aux Comores

30 Novembre 2015 , Rédigé par Aimons les Comores

Une Délégation De L’UA En Mission De Quelques Heures Aux Comores

L’ancien Président Tanzanien, Jakaya Kikwetré, A Conduit Ce Lundi, En Union Des Comores, Une MiSsion De Quelques Heures Dans Le Cadre De L’appui De L’UA Au Processus De Consolidation Des Acquis Importants Enregistrés Par Les Comores Au Cours De La Décennie Écoulée Dans La Perspective Des Scrutins Prévus En Février Et Avril 2016.
Composée Des Représentants De L’Union Africaine Et De La Ligue Des Etats Arabes, La Délégation S’est Rendue À Moroni, Ce Lundi 30 Novembre Pour Une Mission De La Présidente De La Commission De L’Union Africaine. Selon La Note Diplomatique Adressée Aux Autorités Comoriennes, L’objectif Était De « D’entreprendre Des Consultations Avec Le Président Ikililou Dhoinine Et Les Principaux Acteurs Politiques Comoriens Pour Évaluer La Situation Pré-Électorale Et Réitérer L’appel De L’UA Du 21 Septembre 2015 À Tous Les Acteurs Politiques Pour Qu’ils Œuvrent Pleinement Au Bon Déroulement Du Processus Électoral Dans Le Respect Des Textes Fondamentaux Des Comores ».

Arrivée à Moroni vers 9 h30 dans un vol spécial en provenance de Dar-Es-Salam, la délégation s’est aussitôt entretenu avec les anciens présidents Azali Assoumani et Ahmed Abdallah Mohamed Sambi. Elle a ensuite rencontré le ministre en charge des Elections avant d’être reçu par le vice-président en charge de l’Aménagement du territoire, Nourdine Bourhane, assurant l’intérim du chef de l’Etat qui se trouve à Paris pour l’ouverture de la COP 21.

Ali Mmadi

Une Délégation De L’UA En Mission De Quelques Heures Aux Comores
Lire la suite

"Je remercie l'Union Africaine"Said HILALI

30 Novembre 2015 , Rédigé par Aimons les Comores

Message très important au Peuple Comorien par son Excellence Said HILALI

Son Excellence Said HILALI

Je remercie l'Union Africaine et son porteur de message le Président Kikwete qui vient pour la énième fois à la rescousse du peuple abandonné des Comores et pour mettre en garde l'ancien Président Sambi sur ses agitations politiques qui risquent de semer la discorde, la confusion et la méfiance dans la société comorienne.

J'accuse aussi les Mouvements politiques et les leaders d'opinion qui ont gardé le silence sur les agissements égarés et dangereux de Sambi.

Ces Mouvements qui prétendent défendre l'intérêt général, demeurent tout autant bouches cousus sur les plus graves scandales politico financières du XXI eme siècle aux Comores: L'affaire de la citoyenneté économique et le contrat-concession pour 45 ans des hydrocarbures accordé frauduleusement à la Société Boulle Mining Company.

Ces deux opérations ont occasionné le détournement de dizaines de millions de dollars au seul profit des architectes de ces arnaques. Il s'agit bel et bien des crimes économiques les plus graves et je lance un appel solennel à mes aînés Messieurs Àli BAZi, Ali MROUDJAE, Said HASSANE SAID HACHIM, Ahmed ABDOU, Mohamed HASSANALI, MOUZAOIR ABDALLAH ...à mes sœurs, à mes frères et aux forces vives de la nation pour condamner avec la plus grande fermeté ces pratiques honteuses et d'empêcher par tous les moyens la confiscation du pouvoir par les responsables de ces forfaitures.

Qu'Allah bénisse les Comores.

Son Excellence Said HILALI

"Je remercie l'Union Africaine"Said HILALI
Lire la suite

Le Message de Jakaya Kikwetré à Ahmed Sambi : Le coup de massue !

30 Novembre 2015 , Rédigé par Aimons les Comores

Le Message de Jakaya Kikwetré à Ahmed Sambi : Le coup de massue !

L'ancien président Tanzanien, Jakaya Kikwetré

Le coup de massue de l'Union Africaine à Ahmed Sambi : L'Union Africaine a demandé à Ahmed Sambi de cesser de perturber les Comores.

Un message claire de l'Union Africaine à Ahmed Sambi : L'ancien président Tanzanien, Jakaya Kikwetré , a dit avoir un message de la présidente de la Commission de l'Union Africaine à livrer à Ahmed Sambi. suivez mon regard !

C'était vers 10h heure comorienne, que l'avion spécial du Président Kikwétré atterrissait à l'aéroport Prince Said Ibrahim de Hayaha. Au peron, il fut reçu par le Vice-président Mohamed Ali Soilihi, le Ministre Abasse Mohamed El Had , le Directeur de Cabinet à la Présidence, les ambassadeurs de l'Union Africaine et celui de la Tanzanie.

Arrivé à l'hôtel Itsandra, le Président Kikwétré s'est d'abord entretenu avec la communauté internationale et le groupe Afrique avant de recevoir pour 30 minutes l'ancien Président Azali Assoumani et ensuite, l'ancien Président Ahmed Sambi pendant environ une heure de temps avec ce dernier.

rappelons aux internautes que le Président Kikwétré a dit avoir un message de la présidente de la Commission de l'Union Africaine à livrer spécialement à Ahmed Sambi et aux autres acteurs politiques comoriens.

En fin, il fut reçu à 13h au MIREX. le Ministre de la Justice Abasse Mohamed El Had qui a l'intérim de son homologue des affaires étrangères, assisté par celui de l'intérieur Houmed Msaidie et le Directeur de Cabinet à la Présidence Hamada Madi Boléro, a reçu au MIREX l'Envoyé Spécial de l'Union Africaine, l'ancien Président de la Tanzanie Jakaya Kikwetré pendant une heure trente (1h 30 mn). Une rencontre très fructueuse et prometteuse pour la paix aux Comores. L'Union Africaine a demandé à Sambi de cesser de perturber les Comores, c'était le message de la présidente de la Commission de l'Union Africaine, que le Président Kikwétré avait à livrer à l'ancien Président Ahmed Sambi. n'en déplaise à son équipe "Juwa-Pec".

Mrimdu

Le Message de Jakaya Kikwetré à Ahmed Sambi : Le coup de massue !
Lire la suite

ALERTE INFO: RETOUR DE SAMBI AUJOURD'HUI À MORONI

30 Novembre 2015 , Rédigé par Aimons les Comores

ALERTE INFO: RETOUR DE SAMBI AUJOURD'HUI À MORONI

Retour de Sambi aujourd'hui à Moroni


L'ancien président des Comores, Ahmed Abdallah mohamed Sambi est attendu ce matin à Moroni.

Va-t-il être arrêté comme certains le prétendent depuis jeudi?

En tout cas ses partisans sont en route vers l'aéroport pour l'accueillir en grande pompe.

Sambi craint une arrestation par le gouvernement


Dans un enregistrement filmé jeudi, dans une mosquée de Mutsamudu et diffusé sur les réseaux sociaux, l'ancien président des Comores, Ahmed Abdallah Mohamed Sambi, dit être informé d'une volonté du gouvernement comorien de l'arrêter.

Selon lui, sa volonté d'être candidat aux prochaines élections serait le motif ainsi que son discours à Mohéli sur cette même candidature.

Kikwetre attendu aux Comores ce lundi


L'ancien president tanzanien est depêché par l'UA pour faire le point sur l'approche retenue pour les prochaines election. Cette mission fait suite au dernier communiqué du Conseil de paix et securité sur le processus electoral.

Ali Mmadi

ALERTE INFO: RETOUR DE SAMBI AUJOURD'HUI À MORONI
Lire la suite

2016: LA COUR CONSTITUTIONNELLE SIMPLIFIE LA PROCÉDURE

30 Novembre 2015 , Rédigé par Aimons les Comores

2016: LA COUR CONSTITUTIONNELLE SIMPLIFIE LA PROCÉDURE

Enregistrement des candidatures : La Cour constitutionnelle simplifie la procédure

LE 30 NOVEMBRE 2015.

Trois jours après la publication du décret présidentiel convoquant le corps électoral pour les élections présidentielles et des gouverneurs de 2016, le secrétaire général de la Cour constitutionnelle (Cc), Moustradrane Salim, a tenu jeudi dernier un point presse au siège de l’institution, sis à Moroni, pour apporter quelques éclaircissements sur le processus électoral. La contestation d’une liste électorale auprès de la Cour constitutionnelle est ouverte uniquement du 24 au 28 novembre.

Pour ce qui est du dépôt des candidatures au double scrutin de 2016, fixé entre le 6 et le 21 décembre, elle a simplifié la procédure. Les candidats doivent retirer auprès du greffe de la Cour constitutionnelle les formulaires de candidature.

“Le jour du dépôt, le candidat et ses vice-présidents se présentent personnellement au greffe, munis des formulaires dûment remplis,” a précisé le secrétaire général. Les candidats peuvent se faire accompagner de leurs parents, de militants ou de sympathisants.

“Cependant, ils seront seuls à pouvoir accéder au bureau d’enregistrement. Les accompagnants attendront dans le jardin de la cour avec ou sans animation, mais sans perturber le fonctionnement de la cour,” a-t-il déclaré. Selon toujours Moustadrane Salim, après l’enregistrement des candidatures, les prétendants seront reçus en audience par le président de la Cc.

“Cette audience est le témoignage de la considération que la cour toute entière porte au candidat”. Les échanges porteront sur le déroulement de la campagne et la gestion des contentieux électoraux.

Mariata Moussa

2016: LA COUR CONSTITUTIONNELLE SIMPLIFIE LA PROCÉDURE
Lire la suite

Avant que Ahmed Abdallah Sambi devienne Grand Voleur de l'Etat en 2007

30 Novembre 2015 , Rédigé par Aimons les Comores

Avant que Ahmed Abdallah Sambi devienne Grand Voleur de l'Etat en 2007

Avant que Ahmed Abdallah Sambi devienne Grand Voleur de l'Etat en 2007

Prévenus et peines requises par le parquet:

Aboudou Soefo : 5 ans de prison ferme et confiscation de ses biens (certains rendus indisponibles par le juge).

Mohamed Moindzé, Moindjié Saadi et Abou Oubeid : 4 ans de prison ferme, confiscation de leurs biens et Mandat d'arrêt à l'audience

Fakridine Mahamoud : 3 ans de prison ferme, confiscation de ses biens et Mandat d'arrêt à l'audience
Moindjié Mohamed, Abdourahim A.Kafou et Houmed Msaïdié : 3 ans de prison ferme, confiscation de leurs biens et Mandat d'arrêt à l'audience

Hamada Madi Bolero : 2 ans de prison ferme, Confiscation de ses biens et Mandat d'arrêt à l'audience
Naoufal Boina : 2 ans de prison ferme, confiscation de ses biens et Mandat d'arrêt à l'audience
Mohamed El-Amine Souef : 2 ans de prison ferme, confiscation de ses biens et Mandat d'arrêt à l'audience
Assani Saïd (Eric) : 1 an de prison ferme, confiscation de ses biens et Mandat d'arrêt à l'audience
Mohamed El-Djawad : 1 an de prison ferme

A. Ahmed Koudra, H. Al-Barwane, Ali Bazi S. Mourad et Chaharane Mogné : 2 mois de prison ferme

Montant et attribution du préjudice supposé

Aboudou Soefo, Moindzé Mohamed et Moindjié Saadi : 362.934.323 FC
Abou Oubeid et Mohamed Moindzé : 378.032.247 FC
Fakridine Mahamoud : 199.000.000 FC
Houmed Mdahoma Msaïdié, Moindjié Mohamed Moussa et Abdourahim Ahamada alias Kafou : 40.350.000 FC
Mohamed El-Amine Souef : 27.182.850 FC
Ali Bazi Saïd Mourad : 67.000.000 FC
Hassane Al-Barwane : 5.000.000 FC
Abdérémane Ahmed Koudra : Montant du préjudice remboursé
Naoufal Boina : 22.500.000 FC
Hamada Madi Bolero : 30.000.000 FC
YEMABWIDZI WAPARISSIWA! merci foundi
2 mois à 5 ans de prison ferme requis contre les 17 prévenus

Deux semaines durant, depuis le 19 novembre, le tribunal correctionnel de Moroni a jugé dix-sept personnes poursuivies pour détournements de deniers publics et de complicité à la société comorienne des hydrocarbures. Seules neuf d'entre elles étaient présentes dans le box des accusés, les huit autres ''en fuite'', étant jugées par défaut. Le procureur a requis des peines de prison ferme pour tous. Le tribunal rendra son verdict le 24 décembre prochain. Rendez-vous donc dans dix jours.

Pendant deux semaines, le tribunal a entendu neuf des dix-sept accusés de l'affaire dite de ''Détournement et de complicité de détournement des deniers publics'' à la société comorienne des hydrocarbures (Sch). De par la qualité des accusés, les fonctions et l'influence qu'ils exerçaient dans la marche des affaires de l'Etat sous le colonel Azali, le procès revêt tous les habits du procès, en partie, du régime qui a régné d'avril 1999 à mai 2006.

Aboudou Soefo, considéré comme le principal accusé, ne le nie pas. Ses responsabilités se situaient à deux niveaux : il était le directeur général de la Sch et en même temps numéro deux du régime. A ce titre, il estime avoir la latitude d'engager l'argent de la société à des dépenses qu'il qualifiait de ''souveraineté'' même en signant des bons ''provisoires'' en plein processus de réconciliation nationale.

L'ancien Dg est accusé d'avoir détourné plus de 440 millions de francs comoriens dont 78 seulement auraient été justifiés. ''Pour plus de 362 millions, il n'existe aucune pièce justifiant ces dépenses. Personne ne peut dire où ils sont allés, à quoi ont-ils servi'', dixit le procureur de la République, Mzé Mohamed Azad.

Il ressort des débats qu'un jour l'ancien ministre des Relations extérieures, A. Soefo, appelle Houmed M. Msaïdié lui disant d'écrire à la Sch pour demander la somme de 32 millions et demi de francs. Abdourahim Kafou, l'intendant de la présidence se charge de la ''corvée''.

L'argent versé pour ''diverses dépenses de la présidence'' prend la voie du Mirex sur instructions du directeur de cabinet, Houmed Msaïdié.

A la barre, Soefo nie avoir appelé Msaïdié qui se souvient avoir été appelé sur son portable par le téléphone de service du Mirex. L'on apprendra que l'argent aurait servi à la campagne électorale de Halidi Abdérémane Ibrahim soutenu alors par le régime et l'un des plus proches collaborateurs actuels de Mohamed Bacar. ''Voilà ce à quoi est utilisé l'argent des Comoriens'', dira le procureur.

Aboudou Soefo, est reproché également le détournement de plus de 21 millions de francs supposés dépensés pour la réconciliation nationale. Plus de 41 millions seront partis encore vers cette réconciliation nationale.

Mwasi ho Inani

Le tout sans la moindre pièce justificative, des bons ''provisoires'' signés sur du papier volant en tenaient lieu. Mohamed El-Djawad S. A. Cheikh, le comptable de la Sch précisera au tribunal : ''un bon provisoire n'est pas une pièce comptable” mais il exécutais les ordres de son chef ''au nom de l'article 34 des statuts de la société qui veulent que les agents doivent respect et obéissance au chef. Même dans le mal?” semble s'interroger le procureur qui ajoute : ''la crise séparatiste a engendré un petit démon appelé réconciliation nationale qui a bouffé tout l'argent du pays. A la Sch, Soefo n'avait rien à envier à Mwasi ho Inani, hakaurumiya eyatsimpouda''.

Les larmes dans la voix

Dans cette affaire qui met à nu le non respect de l'orthodoxie financière et des règles élémentaires de la comptabilité publique, Me Mahamoudou Ahamada, avocat de Moindjié Mohamed Moussa estime que tout le monde cherchait à mouiller son client qui, sollicité à dire un dernier mot à la fin du procès, a eu la gorge nouée sous le poids de l'émotion au point d'avoir ''les larmes dans la voix''.

Me Mahamoudou : ''Aucune pièce du dossier n'indique que Moindjié Mohamed a quelque chose à voir dans cette histoire''. C'est là où tout se complique car personne n'a tort dans cette affaire. Tout le monde est blanc comme neige alors que plus de 441 millions de nos francs sont partis sans laisser de trace. L'avocat a plaidé la relaxe pure et simple de son client. ''Aboudou Soefo est seul contre tous dans une ligne de défense assez difficile à tenir. On accuse mon client sur la base d'un rapport qui n'a qu'une valeur relative car fait à la demande d'un ministre'', estime Me Ibrahim Ali Mzimba, son avocat, selon lequel un rapport n'a d'importance que par rapport à celui qui l'a demandé.

Le 17 décembre 2007

Avant que Ahmed Abdallah Sambi devienne Grand Voleur de l'Etat en 2007
Lire la suite

CHIRY-OURSCAMP (60): Le président des Comores honore ses compatriotes morts pour la France pendant la Grande Guerre

29 Novembre 2015 , Rédigé par Aimons les Comores

CHIRY-OURSCAMP (60): Le président des Comores honore ses compatriotes morts pour la France pendant la Grande Guerre

En séjour en France afin de participer à la COP 21, Ikililou Dhoinine, président de l'Union des Comores, s'est rendu ce dimanche 29 novembre à Cuts puis Chiry Ourscamp.

Il a rendu hommage aux Comoriens morts pour la France durant la Grande Guerre. Une stèle à Cuts et une plaque à Ourscamp rappellent leur sacrifice pour libérer la France.Après les hymnes nationaux entonnés par l'assistance, tous les discours qui ont été tenus à cette occasion ont évoqué la nécessaire fraternité entre les peuples, rappelant aussi que rendre hommage est certes se souvenir du passé et des valeurs de liberté, égalité et fraternité pour lesquels ces hommes sont morts, mais aussi vivre dans le présent.


Courrier picard
HabarizaComores.com

CHIRY-OURSCAMP (60): Le président des Comores honore ses compatriotes morts pour la France pendant la Grande Guerre
Lire la suite

Le gouvernement IKI met son plan B en exécution

29 Novembre 2015 , Rédigé par Aimons les Comores

Le gouvernement IKI met son plan B en exécution



Habités par la peur d'être battus en pleine couture lors des prochaines élections présidentielles, le Docteur président et ses compères comme Mamadou, BOLERO et MSAIDIE semblent décider à ne pas perdre le pouvoir à l'issue des échéances présidentielles prochaines.
Selon une source proche de Beit-salam, ces trois hommes fomenteraient un coup pour s'emparer du pouvoir par la force. La stratégie qui est arrêtée, consiste à attiser la haine chez les comoriens, voire renforcer le séparatisme ce que le ministre des malangazo M.MSAIDIE réussit tous les jours avec brio, afin de mettre leur plan machiavélique en application. Toujours, selon la même source, une équipe serait préparée au sein des armées pour accaparer le pouvoir par la force en cas d'échec aux prochaines élections. Pour preuve, à l'heure qu'il est, pendant que le ministre des malaganzo chauffe les esprits pour les entrainer dans leur funeste projet, le chef laborantin, M.BOLERO est en train de faire une purge de tous les éléments de l'état- major des armées non acquis à leur cause. Et, plus particulièrement, ces licenciements abusifs touchent les hauts gradés d'origine Anjouanaise. Alors tous nous devons rester mobiliser pour ne pas être complices de ce projet anticonstitutionnel. Nous devons rester mobiliser pour se débarrasser de ses rapaces qui, au bout de 5 ans, leur seul projet est celui de combattre l'ancien président. Ils ont oublié la mission qui aurait dû être la leur.
Pour rappel : « Tout soif IKILILOU », disaient BOLERO et MSAIDIE lors des dernières élections présidentielles ! Mais comme dit l'adage, il ne faut jamais dire fontaine, jamais je ne boirai ton nom!
UNAYI KAUPUWA MILA, disent les wangazidja !
Mbadakome

Le gouvernement IKI met son plan B en exécution
Lire la suite

La cop21 ou la cop-visas pour le gouvernement comorien?

29 Novembre 2015 , Rédigé par Aimons les Comores

La cop21 ou la cop-visas pour le gouvernement comorien?



Comme cela était annoncé dans les colonnes de Mbadakome, les 70 personnes qui composent la délégation comorienne sont arrivées hier à Roissy. Dans cette pléthore délégation, 15 forment ladite délégation officielle et les 55 autres se sont évanouis dans la nature. Dans cette affaire très lucrative des visas, le montant de cette opération est de 275 000 euros, la somme engrangée par cette mafia étatique. Dans la répartition de ces visas, chacune de ces grandes institutions : Beit-salam, Assemblée Nationale, affaires extérieures, avait son cota de visas. Alors dénonçons avec force ces rapaces, sinon notre passivité fera de nous des complices. A suivre
Mbadakome

La cop21 ou la cop-visas pour le gouvernement comorien?
Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>