Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

L’Etat a mit fin aux missions de la FADC

31 Mars 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

Apres la création d’un établissement public à caractère administratif dénommé « Agence Nationale de Conception et d’Exécution des Projet » abrégé ANACEP, l’Agence a repris dans le cadre de ses missions, celle qui étaient dévolues Au Fonds d’Appui pour le Développement Communautaire (FADC). A cet effet, un décret émanant du président de la république a mis fin aux missions de la FADC.
Anjouan à Jimlimé; le FADC soutient les citoyens 
et les populations pour la protection sociale. (2016)
 
Sous l’administration du président de la république, avec l’autorité du secrétariat général du gouvernement, et la tutelle financier par le Ministère chargé des fiances et du Budget, l’Agence Nationale de Conception et d’Exécution des projets, a pout missions : identification, instruction, suivi et évaluation des projets d’investissement et développement, réalisation et sous-traitance d’études de projets de développement et d’investissement, l’exécution des projet, appuyer le gouvernement dans sa stratégie de développement communautaire…. Presque l’ensemble des missions de la FADC dont cette agence est venue le remplacer. Cette agence vient également de réduire le pouvoir du commissariat au plan.
 
A ce titre, l’ANACEP est interviendra sur toute les questions relatives aux projets publics d’investissement ou de développement. Elle constitue le principal point d’encrage pour les partenaires sur toutes les décisions techniques liées à l’indentification, l’instruction, le suivi et l’évaluation des projets d’investissement et de développement. Mais ce qui est étonnant dans ce décret du président de la république dans son article 19, est la décision de mettre fin aux missions de la FADC pendant que les deux institutions n’ont pas la même mission.
 
L’Agence Nationale de Conception et d’Exécution des Projets est placée sous contrôle et l’autorité d’un conseil d’administration comprenant 8 membres désignés par leurs organe respectif et nommés par décret du président de l’union, pour un mandat de trois ans renouvelable.
 
Nakidine Hassane
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Lire la suite

Pourquoi AZALI Assoumani a-t-il précipité son départ ?

31 Mars 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

Pourquoi AZALI Assoumani a-t-il précipité son départ ?

Pourquoi AZALI Assoumani a-t-il précipité son départ ?

Arrivé ce matin de bonne heure à Paris en provenance d'Oman, capital du Mascate, le président a précipité son départ et à l'heure qu'il est, il se trouve à bord de son avion en direction de Moroni.
Or selon son agenda, de retour du golf persique, il devait se rendre à Marseille à la rencontre de la diaspora et de s'envoler après le 6 avril prochain pour Moroni.  Alors pourquoi ce départ précipité, aurait-il été mal accueilli par les autorités françaises, ou bien y-a-t-il une crise au Pays qui a écourté son séjour dans la capitale Française? Selon une source bien parfumée, tous les ministres se trouvant en ce moment à l'extérieur, ont été rappelés d'urgence au pays. Il semblerait qu'en ce moment, les relations entre Moroni et Paris ne sont pas au bon fixe. Mais que se passe-t-il?
Mbadakome
http://mbadakome.skyrock.com
Lire la suite

Région de Mboudé: une préfecture sans préfet 

30 Mars 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

Région de Mboudé: une préfecture sans préfet 

 

C’est le premier dossier chaud de la nouvelle préture de la région de M’boudé, inauguré officiellement par le président de la république, il y à peine un mois. Malgré les propositions et des noms précités, le gouvernement n’arrive toujours pas à faire le choix, et du coup aucune nomination d’un préfet dans cette nouvelle préfecture. 

 

Depuis le 05 mars dernier, la région de M’boudé est érigée en préfecture avec pour chef-lieu Ntasoueni la capitale de la région. Mais seulement que l’ouverture officielle par le président de la république et son gouvernement, cette préfecture est en manque de tout, du moins la nomination du préfet. Un détachement prématuré de la région de M’boudé à celle de Mitsamihouli formant depuis une belle lurette la préfecture du nord, qui n’a ni suivi ni base juridique. « D’abord, il faut comprendre que le problème de fond, c’est du cadre juridique de cette ouverture, ce qui fait que tous les restes ne seront que formes illégales. La préfecture de M’boudé n’a pas une base juridique légale notamment vis-à-vis de leur détachement à la préfecture du nord. Aucune norme n’est respectés pour ce découpage  donc, il faut qu’il est de problème pour la nomination », a-t-il expliqué un jeune cadre de la région sous couvert de l’anonymat.  
Autre constat, la nouvelle préfecture de M’boudé aurait de graves problèmes car elle est sans préfet. C’est là une des quelques difficultés que la région de M’boudé a touché du doigt et auxquelles elle entend travailler en collaboration avec le ministère de l’intérieur dans l’optique de trouver une approche de solution pouvant aider à soulager les peines de la population de cette préfecture. Pour la nomination, trois noms circulent mais sans effet ni concrétisation. Dores et déjà, le nom de Foundi Maoulida un professeur d’arabe originaire de Douniani, militant farouche du parti Orange du ministre de l’intérieur, a été précité comme le nouveau préfet. D’autre part, le parti CRC impose Monsieur SIKISSI, un instituteur de Djomani. Du coup, même s’il fait figure de favori et préféré au sein de la région le nom d’ALEX un jeune cadre et  notable plus expérimenté dans ce genre de mission, figure dans la liste de choix des nominé. mais sa conspiration politique gène le pouvoir. « Ce choix serait étonnant, car Alex est du parti Radhi », avance toutefois un grand commis de l’Etat. 

En tout Etat de cause, le divorce entre la région de M’boudé et celle de Mitsamihouli n’arrive pas être effectif. 
Nakidine Hassane

www.comores-infos.net

 

 

Lire la suite

Comores: Coup de balai en vue!

30 Mars 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

Comores: Coup de balai en vue!

Comores: Coup de balai en vue!

Selon une source émanant des proches de son excellence, Azali Assoumani, le temps du coup de balai est arrivé.

 

Actuellement à l'étranger, il se murmure qu'à son retour le grand ménage va être fait. Le remaniement est une certitude, le casting est déjà fait et quasimment tous les ministres sont sur le départ.

 

Pour ce qui est des vice-présidents, un jeu de chaise musicale sera mis sur pied.

 

Par ailleurs, les sociétés d'état ne seront pas épargnés, des directeurs généraux vont être remerciés pour mauvaise gestion. 

 

Ce grand ménage concernera aussi les différentes chancelleries et le corps militaire.

 

comoresalternances.centerblog.net

 

Lire la suite

Le Japon pour la création d'une « ville intelligente » aux Comores

30 Mars 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

Le Vice-président en Charge de l’Économie et des Investissements Monsieur Djaffar Ahmed Saïd, assumant l’intérim du Président de la République Azali Assoumani a reçu en audience ce mercredi après-midi le Président de l’Association of African Economy and Development Monsieur TETSURO YANO. 
 
Cette rencontre vient à la suite de la réunion de travail entre le Président de la République Azali Assoumani et cette puissante structure de la coopération économique entre le Japon et l’Afrique, lors de la TICAD (Tokyo International Conférence for Africa’s Development) du 27 au 28 août 2016 ! 
Tout comme lors de la TICAD à Nairobi, il était question à Moroni de l’implication des investisseurs privés japonais dans l’émergence des Comores. 
 
Les deux hommes ont eu une longue discussion au sujet des fermes intentions japonaises en matière d’investissements dans notre pays, dans les domaines du tourisme, de la pêche, des énergies propres et des nouvelles technologies. Monsieur Tetsuro YANO a aussi mis en avant le souhait du Japon de la création d’une « ville intelligente » aux Comores. ©Beit Salam

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)

Lire la suite

Azali, un président trompé par les siens ou...

30 Mars 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

Azali, un président trompé et trahi par les siens ou qui n'en fait qu'à sa tête, des deux choses l'une.
 
Il est incompréhensible que des gens censés puissent induire le président en erreur au point de lui faire accréditer dans sa tête que l'on puise doubler un budget en un seul exercice. À moins d'être un predigistateur, déjà l'Europe peine à avoir une croissance de 1%, comment est ce possible que les Comores puissent avoir une à deux chiffres.
 
Après le fiasco des groupes, de l'étau serré autour des opérations économiques, conséquent à une flambée des prix, dure est la vie en ce moment, pressions fiscales de tous bords, alors que l'Etat lui même qui devait servir d'exemple continue à augmenter son train de vie. Combien coûtent ces gros cylindrées qui constituent l'essentiel du parc administratif. 
 
Combien coûtent ces incessants voyages, souvent inutiles, car n' ayant aucune incidence positive dans notre vie, si ce n'est qu'à l'enfoncer un peu plus.
 
Combien des délégations reçues qui promettent mondes et que merveilles? Et rien ne semble se décanter. Les routes ? Les ports ? Les aéroports, les hôpitaux, ces biens d'équipements en s'additionnant -n'en font pas d'un pays émergeant. 
 
L'émergence sollicite l'implication de tous pour une réflexion collective de notre devenir.
 
Osons rompre avec le passé sans souvenirs, libérons les initiatives et les énergies, formons le bataillon pour assurer l'avenir, si le but poursuivi est l'intérêt de tous pourquoi mettre une partie à l'écart dès lors que le but est commun ? Par Daoudou Halifa
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)

Lire la suite

Voitures incendiées à Ndzuani : Un suspect aux mains de la gendarmerie

30 Mars 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

Voitures incendiées à Ndzuani : Un suspect aux mains de la gendarmerie

image article une
L'homme, arrêté lundi soir à Mutsamudu, dans le cadre de l'enquête ouverte suite à l'incendie de deux véhicules de l'administration insulaire le weekend dernier, serait un ancien chauffeur de la famille de l'ex-gouverneur de Ndzuani. Concurremment à cette enquête judiciaire, le directeur de cabinet du gouverneur a invité la population de l'île à un hitma pour solliciter la malédiction de Dieu sur le ou les malfaiteurs, ce vendredi à Mutsamudu.

 

 Dans le cadre de l’enquête ouverte par les forces de sécurité et visant à découvrir les auteurs de l’incendie criminel perpétré contre deux véhicules de l’administration de l’île de Ndzuani, un homme a été arrêté lundi soir à Mutsamudu, soit moins de 24 heures après les faits.  Il répondrait au nom d’Imrane, et serait un ancien chauffeur de la famille de l’ex-gouverneur de l’île, Anissi Chamsidine. Il aurait, le lendemain du forfait, exprimé publiquement sa satisfaction par rapport à ce qui s’était passé, d’après des témoignages concordants. L’on note également qu’il avait déjà, par le passé, menacé de se venger sur la deuxième voiture incendiée à Wani, celle du commissaire en charge de la Santé.


Lire aussi : Ndzuani : des véhicules administratifs incendiés par des inconnus



Le fait est que ledit véhicule avait un laps de temps appartenu à Imrane, avant d’en être exproprié par l’autorité insulaire au mois de juin dernier, dans le cadre d’une opération de ramassage de «tous les moyens roulants supposés appartenir à l’administration de l’île autonome de Ndzuani». D’ailleurs, il est curieux de constater que les deux voitures visées par les pyromanes font partie de ce lot ramassé et restitué à l’administration. Il faut en effet, rappeler que de nombreux véhicules de service appartenant à l’administration de l’île de Ndzuani ont été vendus à des prix symboliques par l’exécutif insulaire précédent, et les clients étaient soit des membres de l’exécutif, soit des proches du pouvoir.


Au sujet de ce vandalisme perpétré dimanche dernier, le gouverneur Salami Abdou a déclaré : «Brûler des véhicules n’est pas une solution. L’on peut ne pas aimer le régime actuel, mais incendier ces voitures, c’est aussi porter préjudice à soi-même. Car l’exécutif devra nécessairement acheter des véhicules pour ses commissaires. Prenant le cas de ceux-ci, ils avaient coûté 12 millions de francs chacun. Donc 24 millions de francs qui auraient pu soutenir une école, un hôpital ou autre chose... »


Quant au coordonnateur de l’Union à Ndzuani, Abdouroihmane Adinane, le ton a été plus ferme. «Nous traquerons les auteurs de ces actes et nous les trouverons, où qu’ils se cachent. Mais je tiens déjà à avertir : lorsqu’ils seront capturés, que l’on ne vienne pas intercéder en faveur du fils, du frère ou du parent», a-t-il averti. 
Notons qu’en dehors de l’enquête judiciaire, l’exécutif, par la voix du directeur de cabinet du gouverneur, a appelé la population de l’île à prendre part à un hitma (plainte auprès de Dieu) prévu ce vendredi à la place Dodin à Mutsamudu, lieu où a été brûlée l’une des voitures. 

alwatwan

Lire la suite

« Kiki, le ministre de l’intérieur est un voyou et il a envoyé plusieurs délinquants en France… »

30 Mars 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

« Kiki, le ministre de l’intérieur est un voyou et il a envoyé plusieurs délinquants en France… »

 

C’est dans une vidéo publiée sur Youtube que le politicien et directeur de la radio Labaraka fm, Abdallah Agwa accuse le ministre de l’intérieur Mohamed Daoud alias Kiki d’être un voyou et un délinquant qui aurait détourné plusieurs millions. Dans cette vidéo en langue comorienne il a déclaré « Kiki a vendu plusieurs passeports, il donne aussi des passeports diplomatiques à des putes et des voyous pour se rendre en France. »

Abdallah Agwa précise dans sa déclaration que le ministre de l’intérieur a peur de lui et ne peut rien faire. « Je n’ai pas de lui même si il va donner de l’alcool aux jeunes pour …. »

source : www.comores-infos.net

Lire la suite

Agwa: " Kiki est un délinquant qui a pillé la douane..."

30 Mars 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

Agwa: " Kiki est un délinquant qui a pillé la douane..."

source : http://comoresactualites.centerblog.net

Lire la suite

Le maire de Moroni annonce sa démission

30 Mars 2017 , Rédigé par Aimons les Comores

Moustoifa Chamssoudine, Maire de la Ville de Moroni vient à l'instant de démissionner de ses fonctions...On lui reproche une mauvaise gestion et un manque d'organisation de la mairie de la capitale.

Depuis qu'il est à la tête de la municipalité de Moroni, un seul conseil municipal a été organisé.
 

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>