Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Comores: L'ambassade de Paris duplique les passeports!

8 Mars 2013 , Rédigé par Aimons les Comores

 


Abdérémane Ahmed Abdallah président de la commission des affaires étrangère et défense

 

 

Une mission parlementaire révèle de graves disfonctionnements

 

 

 

Il règne un parfum de désordre dans la chancellerie comorienne à Paris. Des passeports comoriens seraient en circulation dans ce pays à l’insu du ministère de l’intérieur et l’ambassade des Comores dans cette capitale. Un constat qui ressort d’un compte rendu d’une mission parlementaire qui s’est rendue dans cette représentation diplomatique. Cette mission épingle plusieurs disfonctionnements notamment le désordre qui règne dans le service consulaire.

 

 

Dans son rapport, la mission parlementaire conduite par le député Abdérémane Ahmed Abdallah, le président de la commission des relations extérieures et chef de cette délégation a révélé plusieurs disfonctionnements au sein de l’ambassade des Comores en France. On peut citer des désordres qui règnent dans le service consulaire de cette ambassade. « Il s’avère que des passeports incontrôlés sont en circulation à l’insu du Ministère de l’Intérieur à Moroni et à l’insu de l’Ambassade des Comores à Paris.

Plus concret encore, trois passeports biométriques pour une même personne sont tombés dans les mains de l’Ambassadeur. Ce qui ne fait que discréditer encore nos services d’Etat Civil », lit-on dans ce rapport dont La Gazette des Comores s’est procuré une copie. Pour remédier à cette situation, la mission recommande « au Ministère de l’Intérieur de fournir à l’Assemblée les éléments nécessaires qui autorisent le responsable de SEMLEX à Bruxelles à délivrer des passeports comoriens ».

Plus aléatoire, c’est la suspension du droit de vote des Comores à l’UNESCO pour non payement des cotisations et la fermeture de sont bureau pour la même raison. Cette mission pense que la raison d’une telle situation aurait été le fait que le chef de la délégation permanente auprès de cette institution est un comorien de nationalité seulement, mais pas un « comorien de sang » comme l’aurait souhaité cette mission parlementaire.

Cette délégation a aussi constaté que les comoriens de France se plaignent de l’« accueil qui leur est réservé une fois arrivés à l’ambassade », rapporte-t-on. Mais plus grave encore selon le document est le disfonctionnement affiché par l’absence d’un service de comptabilité. Le rapport n’a pas omis de souligner l’état de dégradation avancée des patrimoines immobiliers. Des bâtiments vétustes qui méritent d’être réhabilités. La mission pense que cette situation donne « une mauvaise image du pays, ce qui, inéluctablement justifie l’indifférence des autorités nationales concernées par rapport à l’image du pays. Certaines de nos autorités, une fois de passage à Paris, n’osent même pas s’y rendre ».

_______

 

 

Maoulida Mbaé - LGZT

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article