Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Comores: Un vice-président en vadrouille à Paris!

4 Avril 2013 , Rédigé par Aimons les Comores

Comores: Un vice-président en vadrouille à Paris!

Témoignage:

 

Le Vice-Président Nourdine Bourhane, entre le privé et la raison d'Etat

 

 

 

Me trouvant ce matin du mercredi 3 avril à l'aéroport Roissy Charles De Gaulle à Paris pour accueillir un de mes proches en provenance des Comores, j’aperçois soudain parmi la foule de passagers, quelqu'un de connu, mais de très connu aux Comores. Comme je le vois seul, sans protocole, sans accompagnateur, ni garde de corps, je me suis dit qu'il s'agit d'une personne qui lui ressemble. Mais un ami originaire de l'île d'Anjouan avec qui nous attendions la même personne, me confirme qu'il s'agit bel et bien de Son Excellence le vice-président Nourdine Bourhane, avec sa mine souriante.
 
Avant de m'en approcher je me suis dit que peut être les services de l'Ambassade des Comores à Paris étaient en retard comme d'habitude, Je m'attendais au moins à voir le Chauffeur, un Agent de Sécurité, mais non; le 2ème Vice président des Comores trimballait ses bagages comme tout autre comorien se trouvant dans le vol et traverse sans se presser le Terminal 2 A de Roissy pour rallier la gare TGV. J'ai décidé de m'en approcher. Après les salutations habituelles, je lui fait part de mon étonnement de le voir seul surtout à l'aéroport de Paris et lui demande par truchement l'objet de sa visite en France. Il me répondit avec beaucoup de désintérêt que sa famille est en France et que c'est un voyage privé. Cette réplique de voyage privé, sera répétée pour chacune des questions que je lui posera. Quand je m'avisais à lui demander des nouvelles du pays par rapport aux conflits d’intérêts et surtout sur la gestion chaotique du Gouvernement du Dr Ikililou, dont il est le vice président, là, la réponse était démonstrative et amusante: il s'empressa à prendre place dans les wagons de la classe économique du TGV Paris – Rennes sans un mot.
 
Milles questions alors commençaient à tourner dans ma tête. Cela pourrait être des mesures économiques, le fait qu'un vice président d'une nation voyage seul dans les basses classes comme un simple citoyen dans l'avion comme dans le train? Mais tout cela n'a pas de sens, étant donné que le vice président utilise son même téléphone de service par le roaming, qu'il invite par le biais de mon compagnon, à toute personne désirant l'appeler de l'utiliser ; Que sûrement le billet d'avion et des perdiems sont pris en charge par le trésor public. C'est alors l'Etat qui continue à payer son voyage soi-diant privé. C'est ce même État Comorien qui risquera de payer en temps, en ressources humaines et en argent pour réélire un autre vice président en cas de pépin contre lui. Il en va alors de l'étique, de l'économie et de la sécurité du pays. Un élu de sa trame qui se trouve à l'extérieur devrait tout de même avoir une sécurité à ses côtés. Un petit accrochage à son encontre pourrait créer des difficultés diplomatiques entre les Comores et la France. Je crois que c'est de l'amateurisme politique de sa part, étant donné que bon nombre d'autorités prennent la politique comme un jeu, où ils peuvent se dérober quand ils le veulent. Comment un vice-président d'une nation n'arrive même pas à répondre à son compatriote sur des questions relatives à la vie de ladite nation? Cela fait partie intégrante de sa fonction, raison pour laquelle, il devrait avoir à tout moment un service de sécurité et de communication avec lui. La politique ce n'est pas un métier de devenir, c'est un art et une science qui servent à rassurer le peuple. Monsieur le vice-président gouverner c'est prévoir et apporter les solutions au peuple qui a donné confiance à un élu. Quand on est un représentant d'une nation il faut être digne de cette nation et donner une image à la hauteur de son rang.
 
Je sais pertinemment qu'à son retour à Moroni, Son Excellence Monsieur le Vice-Président sera accueilli par des centaines de notables à l’aéroport et sous les flashs des caméras de l'Ortc; qui en fera la Une de son journal. Non, honnêtement c'est abusé. Je vous prie, aidez-moi a dénoncer ces manières et ces personnes. Je vous laisse juges pour voir très claire de comment nos dirigeants se comportent vis à vis de notre pays en particulier et de la politique en général.

 

Ben Abdou Hamidou

Reporter Communautaire à Paris

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article