Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Délégations spéciales : Les discordes à Ngazidja

19 Mars 2013 , Rédigé par Aimons les Comores

Délégations spéciales : Les discordes à Ngazidja

Délégations spéciales : Les discordes à NgazidjaLe Gouverneur de l'ile autonome de Ngazidja, Mouigni Baraka Said Soilih

Le Gouverneur de l'ile autonome de Ngazidja, Mouigni Baraka Said Soilih a signé un arrêté désignant des maires et des adjoints devant administrer les 28 communes de l'île de Ngazidja. Cet arrêté qui porte plusieurs vices de forme, est contesté par l'association des maires de Ngazidja et plusieurs élus. En dépit de ces contestations, le Gouverneur de l'ile poursuit son bonhomme de chemin et procède a la mise en place de ces délégations spéciales dirigées pour la plupart, par des notables. Ce 18 mars 2013, il a procédé, en grande pompe, à la mise en place du maire de la région de la commune de Isahari à Ntsoudjini, sa ville natale en présence des autorités de l'ile et de l'Union. Cette commune regroupe les villes et villages de Ntsoudjini, de Hantsanmbou, de Milembeni et de Zivandani.

Cette mise en place des délégations spéciales risque d'avoir des blocages au niveau de certaines communes. Ainsi à Moroni, l'adjoint au maire nommé par le Gouverneur, Mohamed Ahmed Assoumani, actuel Directeur Général du travail et de l'Emploi, vient de démissionner au sein de la délégation spéciale de la ville de Moroni. Il estime que sa nomination n'a fait l'objet d'aucune concertation avec la population de la ville, ni de consultation avec les quartiers. Il estime dans ce courrier en date du 18 mars 2013 qu'il n'a jamais donné son consentement à une telle nomination qui engage sa vie professionnelle et communautaire. Il a rappelé au Gouverneur, que la ville de Moroni s'est engagé dans un processus de concertation avec la présidence de la République pour l'élaboration du statut particulier devant régir la capitale de l'Union des Comme en vue de le soumettre à la prochaine session de l'Assemblée de l'Union conformément à l'article 2 de la constitution de l'Union des Comores. Selon Mohamed Ahmed, les citoyens de la ville de Moroni, toutes catégories confondues sont unanimement engagés dans une dynamique unitaire axée sur la défense des intérêts de la ville, dans le respect des textes régissant l'organisation territoriale de l'Union des Comores. Il s'interroge à la fin de sa lettre de démission si la création de cette délégation spéciale de la ville de Moroni ne s'inscrit t- elle pas en opposition à la volonté des hommes et femmes de la cité qui aspirent à l'unité et a l'autonomie de gestion et d'administration de leur territoire conformément aux textes en vigueur.

Alors qu'à la Grande Comore, les autorités de l'ile ont du mal à mettre en place leurs communes, l'exécutif de l'ile autonome d'Anjouan, dans la cadre de la mise en place des administrations de proximité, s'apprête à inaugurer les locaux de la mairie de Vouani le 22 mars prochain dans la région de Sima. Ce bâtiment construit sur fonds propres, rentre dans le programme de construction de mairies au niveau des 20 communes de l'ile, mis en oeuvre par l'exécutif de l'ile.

Comoresdroit

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article