Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Des comoriens arrêtés pour passeports falsifiés (Ivato)

20 Janvier 2013 , Rédigé par Aimons les Comores

L’aéroport international d’Ivato est le théatre de toutes sortes de trafics, dont les passeports

L’aéroport international d’Ivato est le théatre de toutes sortes de trafics, dont les passeports
Vrai passeport avec fausse photo d'identité, cette pratique commence à gagner du terrain à l'aéroport international d'Ivato. Quatre personnes ont été arrêtées jeudi.
Une nouvelle for­mule frauduleuse pour rejoindre l'Hexa­gone. Les éléments de la police des frontières d'Ivato ont arrêté quatre personnes, toutes de nationalité comorienne, munies de quatre vrais passeports français, mais avec des fausses photos d'identité, dans la nuit de jeudi. « Nous ignorons encore, comment ces personnes ont pu se procurer des passeports français. Mais l'enquête préliminaire a révélé qu'elles ont emprunté un vol Comores - Madagascar avant cette arrestation » a fait savoir un responsable au sein de la Police des frontières. A l'entendre, l'inexistence d'un vol direct Moroni - Marseille ou Moroni - Paris a contraint ces personnes à rejoindre la Grande île.
Cette arrestation a pu se faire, grâce aux multiples saisies de passeports de même type, que possèdent les comoriens arrêtés. « Nous avons appréhendé douze personnes en possession de vrais passeports, mais avec des fausses photos d'identité du 15 au 31 décembre. Certaines d'entre elles sont en transit tandis que d'autres résident à Madagascar. Mais la majorité est d'origine comorienne » a précisé la source auprès de la Police des frontières.
Vigilance redoublée
Selon une autre source de l'aéroport international d'Ivato, ce sont les compagnies aériennes elles-mêmes qui ont fait monter la pression, pour que les forces de l'ordre redoublent de vigilance. « Des compagnies aériennes effectuant les trajets Antananarivo - Paris et Antananarivo - Marseille ont déjà payé des milliers d'euros d'amende, après que des éléments de la Police des frontières françaises aient découvert des personnes munies de passeports falsifiés dans leurs avions » confie la source. Un responsable de la police des frontières a confirmé à demi-mot ce propos. « Il n'est pas impossible qu'il y ait des complices de ces clandestins à l'aéroport d'Ivato » a t-il avancé. Mais selon l'autre source, le réseau s'avère plus important. « Il existe parfois des personnes sans bagage, munies de faux passeports qui entrent directement dans la salle d'embarquement en n'effectuant pas d'enregistrement. Plusieurs personnes bénéficieraient ainsi de ce trafic » ajoute la source. Mais il faut attendre la fin de l'enquête menée par le service central des enquêtes à Anosy, où ont été détenus les quatre Comoriens, avant de connaître la suite de l' affaire.
Vonjy Radasimalala et Judicaëlle Saraléa

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article