Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Des putschistes en cavale seraient aperçus à Mayotte

3 Mai 2013 , Rédigé par Aimons les Comores

COMORES / PUTSCH : Des putschistes en cavale seraient aperçus à Mayotte

COMORES / PUTSCH : Des putschistes en cavale seraient aperçus à Mayotte
Mayotte (photo d’archives)

Huit putschistes impliqués dans le coup de force déjoué le 19 avril dernier pourraient avoir fui vers Mayotte. Trois ont réussi à rejoindre la France et les cinq autres seraient dans un hôtel à Mamoudzou, selon la presse mahoraise.

Cinq militaires comoriens impliqués dans le coup de force orchestré contre le chef de l’Etat seraient encore sur l’île de Mayotte, selon la presse de l’île au lagon. Trois autres personnes auraient déjà rejoint la France. Des informations que La Gazette n’a pas réussi à confirmer à Moroni. Mais selon Mayotte-Orange, huit présumés putschistes au total auraient fui vers Mayotte.
Les cinq militaires encore sur l’île résideraient dans un hôtel de la banlieue de Mamoudzou. « Sur place, pour le moment, impossible de les rencontrer, mais l’information est confirmée qu’ils sont bien à l’intérieur de l’hôtel, montrant porte close depuis maintenant 4 jours », souligne le quotidien mahorais. Samedi dernier, des perquisitions avaient été faites dans plusieurs résidences, dont celle de Daoud Halifa, à Mkazi. Ce dernier aurait réussi à quitter le pays. On ignore encore s’il fait partie des présumés putschistes ayant transité par Mayotte.
D’autres informations encore officieuses indiqueraient que l’alerte aurait été donnée par les services de renseignement français basés à Mayotte. Ces derniers auraient signalé les « va-et-vient » fréquents de ces militaires d’origines étrangères entre Mayotte et la Grande Comore.
À noter que le président Ikililou Dhoinine a déjà sollicité le soutien de la communauté internationale pour la résolution de cette affaire et l’arrestation des personnes impliquées. La diplomatie française a déjà manifesté sa volonté à collaborer et a même évoqué la mise en place d’une commission rogatoire pour retrouver les ressortissants français qui ont participé à ce complot.
 
Le chef de l’Etat avait confié aux partis politiques que les mercenaires arrêtés étaient en possession d’une liste des personnes qu’ils étaient censés porter au pouvoir, après le putsch et que les auteurs de cette tentative, ont été suivis pendant plusieurs semaines avant d’être arrêtés.
 
Al-Hamdi Abdillah

Source (sans la photo) lagazettedescomores.com/


 

 

UN OEIL SUR LES COMORES

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article