Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Hydrocarbures: Le groupe Vitol pressenti être fournisseur!

25 Février 2013 , Rédigé par Aimons les Comores

La Société comorienne des hydrocarbures (Sch) se dirige vers la signature d’un contrat d’approvisionnement des produits pétroliers. Selon des sources anonymes, il n’y aurait plus que trois groupes qui seraient en lice pour décrocher le contrat d’approvisionnement du pétrole aux Comores, à savoir le français Total, le tanzanien Bakhresa et le groupe Vitol, qui a ses sièges sociaux à Rotterdam, au Pays-Bas et à Genève en Suisse.

 

Hydracarbures



Selon des informations concordantes, les négociations avec le trader Vitol auraient beaucoup évolué avec une grande marge d’avance devant ses principaux concurrents. “J’ai appris que la société des hydrocarbures a déjà lancé une commande avec Vitol. Si tout va bien, le pétrolier devrait être aux Comores avant le 8 mars prochain”, assure notre source.

Les responsables de la Sch s’apprêteraient à formaliser le contrat avec Vitol. Contacté par Al-watwan, le directeur Ousseïne Cheikh Soilih a refusé de confirmer ou d’infirmer cette information. “Je ne peux rien dire pour le moment. Vous le sauriez le moment venu”, s’est contenté de dire le patron de la Sch. Si cela venait de se confirmer, la Sch aurait conclu avec l’une des principales sociétés de “trading“ pétrolier au monde.

La société Vitol transporte par voie maritime plus de 200 millions de tonnes de pétrole par an avec des revenus dépassant les 150 milliards de dollars. “Je peux comprendre que la Sch choisisse Vitol, parce que c’est un grand groupe. Mais je me demande quelles sont les conditions de paiement”, s’interroge un partisan de Bakhresa Group, qui regrette que la multinationale tanzanienne, qui a secouru le pays à plusieurs reprises, se voit aujourd’hui refusée le contrat.

L’Oral de la Sch à Beit-salam, prévu dans les prochains jours, devrait permettre, sans doute, d’en savoir un peu plus sur l’avancement des négociations entre la Sch et les potentiels fournisseurs, ainsi que la situation de sa dette actuelle. “Nous traversons une période instable. Tout va rentrer dans l’ordre prochainement quand nous aurons un nouveau fournisseur”, s’était justifié, au mois de janvier dernier, le patron des hydrocarbures après quelques jours de pénurie de l’essence. Ousseïne Cheikh Soilih avait indiqué à Al-watwan que la Sch devrait se trouver un fournisseur avant la fin du mois de février 2013.

Le Dg de la Sch devra donc répondre, dans son “audition“” de Beit-salam, aussi des problèmes de trésorerie qui ne se sont guère améliorés malgré un plan de remboursement proposé par l’ancien directeur Saïd Abdallah Salim, lors de la hausse de 8% des prix des produits pétroliers, en septembre 2011. Les hydrocarbures auraient une dette envers l’Etat qui avoisinerait les 3 milliards de francs comoriens et plus de quatre milliards de dettes envers ses fournisseurs.

“L’Etat a payé une part de la dette de la Sch mais il reste quand même plusieurs milliards”, dit notre source. D’autre part, la Sch est handicapée par une faible capacité de stockage qui ne dépasse pas les 11.000 tonnes pour deux mois. Après qu’elle ait résolu le problème de recherche de fournisseur, Sch devrait s’atteler à l’augmentation de la capacité de stockage en tant que priorité.

Toyb Ahmed

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article