Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Ikililou- Sambi : Le divorce vraiment ?

19 Février 2013 , Rédigé par Aimons les Comores

Ikililou- Sambi : Le divorce vraiment ?

Ikililou-Sambi: le divorce vraiment ?



C’est presque officiel : entre Sambi et Ikililou, la rupture est consommée. Samedi dernier, l’ex-président n’avait pas mis de gants pour critiquer le régime en place en des termes parfois discourtois. ‘‘Personne ne me tient au courant de la marche de l’Etat’’ s’est-il plaint, visant directement Ikililou. Oui, en désignant le pharmacien de Djoiézi comme héritier, Sambi rêvait de continuer à tirer les ficelles et à dicter ses fatwas. Le voilà qui crie sa déception : ‘‘Mes hommes ont tous été limogés’’. Pathétique, tout simplement !

 


L’homme repart à la conquête du pouvoir. Car, justement, c’est l’une des informations majeures de cette journée-là : Sambi pense toujours à Beit-salam en se rasant chaque matin. C’est pourquoi il veut en finir avec la tournante, convaincu de sa popularité auprès des Comoriens.


Reste à savoir si Iki acceptera de remettre en cause un système qui a permis non seulement d’arrêter le cycle des coups d’Etat aux Comores (quant au séparatisme, c’est une autre affaire), mais surtout à un Mohélien, la plus petite des îles de l’archipel, d’accéder au pouvoir. A moins que Iki veuille demeurer dans l’Histoire comme le premier et le dernier président des Comores issu de l’île de Djoumbé Fatima.


Sambi va porter ce combat-là sur le terrain, essayer de convaincre la population de l’inutilité de la tournante. Poser ce débat en ce début du mandat d’Ikililou n’est rien qu’une manœuvre de déstabilisation du régime qui, au lieu de s’attaquer aux vrais problèmes de l’heure, pourrait être tenté de s’intéresser à une question aussi périphérique et d’oublier le reste.

 

M.INOUSSA

Journaliste

Source : Facebook

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article