Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

L'Alliance pour la justise et le dévpt en osmose avec Iki!

5 Mars 2013 , Rédigé par Aimons les Comores

L’AJD EN OSMOSE AVEC LE PRESIDENT IKILILOU

L'AJD EN OSMOSE AVEC LE PRESIDENT IKILILOU “Nous sommes disponibles pour servir car nous sommes toujours le relais”, a dit M. Ahmed Hassane El Barwane, introduisant une conférence de presse hier, lundi à Moroni, qui a réuni plusieurs partis de la mouvance présidentielle regroupés au sein d’une alliance dite de la justice et du développement (Ajd). M. Barwane n’a pas manqué de mots assez durs à l’encontre de ceux “qui veulent casser le tronc et qui nous mettent dans l’embarra”.

 

Formée de plusieurs partis, dont le Kmc de l’ancien ministre de l’intérieur Ibrahim Mhoumadi Sidi, du Prd de l’ancien ministre des relations extérieures et ancien directeur de cabinet du président Sambi, Ahmed Ben Said Jaffar, et du Pcp du Dr Sounhadj Attoumane, autre ancien ministre de la santé, l’Ajd dit soutenir l’action du Dr Ikililou Dhoinine. Tantôt critique, tantôt doux avec le pouvoir du président Ikililou, les cinq conférenciers (Mohamed Bacar Dossar, Ahmed Barwane, Ibrahim Mhoumadi Sidi, Sounhadj Attoumane et Ahmed Ben Said Jaffar) à la tribune ne cessaient de dire, avec des mots à peine voilés, leur surprise et même leur étonnement que ”le relais qui rassure” qu’ils ont porté au pouvoir semble leur tourner le dos. Dans une belle unanimité, les cinq conférenciers ont réfuté les rumeurs qui laisseraient dire qu’une brouille serait apparu entre le président Sambi et celui qu’il a désigné pour lui succéder, Ikililou Dhoinine.

”Cela est faux; l’ancien président a dit, pour démentir ceux qui prétendent que rien ne se déciderait sans lui, qu’il est étranger aux affaires mais n’a pas dit s’être brouillé avec le président Ikililou”, a insisté Ahmed Ben Said Jaffar. De son côté, le Dr Sounhadj, qui a rappelé que c’était lui qui avait annoncé, ”en tant que porte-parole du gouvernement, la candidature d’Ikililou Dhoinine”, estime que ”ce pouvoir est le nôtre. Pas question de nous opposer à lui”. Il s’étonne néanmoins que ceux-là mêmes qui avaient combattu cette candidature à l’époque soient les mieux servis aujourd’hui. ”Mais s’ils estiment que la voie que nous avons choisie est la bonne, alors nous nous en réjouissons étant donné qu’ils se trouvent dans la continuité du relais qui rassure”, a enchaîné Ahmed Hassane El Barwane.

”Nous ne nous opposons pas au régime; c’est nous qui l’avons porté au pouvoir mais nous sommes quelque peu gênés de la lourdeur dont il fait preuve et même de la lenteur”, a déclaré l’ancien ministre Sidi qui a qualifié d’incompréhensible, à ses yeux, que le gouvernement ait ”gardé le silence quand la société Albalad a fermé. Et pourtant ce sont des dizaines d’emplois perdus au grand regret des Comoriens”.

SAMINYA BOUNOU

 

 

MLIMADJI

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article