Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

La CRC appelle à une mobilisation citoyenne !

3 Avril 2013 , Rédigé par Aimons les Comores

La CRC appelle à une mobilisation citoyenne !

La CRC appelle à une mobilisation citoyenne !Depuis un long moment, à travers ses diverses interventions publiques, la CRC a maintes fois attiré l’attention des autorités et de l’opinion sur la vertigineuse multiplication des cas de détournement des deniers publics, de corruption et d’impunité. La CRC a constamment dénoncé ces pratiques devenues monnaie courantes sous le régime actuel comme sous celui qui l’a précédé.

Et d’ailleurs, ces derniers jours, des évènements révélateurs viennent conforter les positions prises par notre parti. En effet, la dernière livraison d’Al-Watwan Magazine et les déclarations du vice-président de la Commission Nationale de lutte contre la corruption et du représentant du FMI aux Comores sur la gestion opaque des fonds de la citoyenneté économique, révoltent l’opinion publique.

Et pourtant, la lutte contre les détournements des deniers publics et la corruption semblent constituer la priorité du président de l’Union.

Quand ”Al-Watwan Magazine” démonte les mécanismes véreux d’attribution des marchés publics ;
Quand la Commission anti-corruption déplore l’inaction de la justice et le laxisme des autorités, en l’occurrence les Ministères des Finances, de la Justice et de l’Intérieur ;
Quand le FMI dénonce le manque de transparence dans la gestion des finances publiques, notamment les fonds de la citoyenneté ;
Quand la Cour des Comptes met en doute « les comptes des comptables principaux et ceux de l’ordonnateur principal du budget » ;
Quand le Président de l’Union laisse le Gouverneur de Ngazidja installer des ”délégations spéciales” illégales et illégitimes en lieu et place des élections communales annoncées et prévues au cours du premier semestre 2013 ;

les Comoriennes et les Comoriens étaient en droit d’attendre spontanément la réaction du Chef de l’Etat. En vain !
Dès lors, la CRC exprime sa profonde inquiétude quant à la dégénérescence de l’Etat, accentuée d’ailleurs par la spectaculaire déclaration du Vice-président Fouad Mohadji.

Profondément préoccupée, la CRC réitère son appel au Président de la République de prendre enfin ses responsabilités :
En engageant des enquêtes sur l’attribution de certains marchés publics ayant défrayé la chronique ;
En s’assurant de l’instruction et du jugement des affaires de détournement des deniers publics et de corruption de ces dernières années, notamment le projet habitat, la destruction du Galawa, la taxe unique sur les hydrocarbures et le contrat NGS, les surfacturations à Comores Télécom, etc. ;
En rendant public la gestion des fonds de la citoyenneté depuis septembre 2008, sachant que l’Etat devait percevoir 97 milliards de Fc  alors qu’il n’a encaissé que 40 milliards. Et la différence ?
En mettant en œuvre les recommandations de la Cour des Comptes par l’ouverture d’enquêtes sur l’exécution du budget général (Etat et entités insulaires) et des budgets des sociétés et établissements publics ;
En faisant respecter les lois sur l’organisation territoriale et les communes par la tenue des élections communales d’ici au plus tard la fin de l’année pour mettre fin à l’anarchie orchestrée par le Gouverneur de Nagazidja,
En prenant toutes les dispositions utiles pour la tenue des élections des Conseillers et des députés dans les délais.

La CRC appelle enfin à l’éveil de la conscience citoyenne pour la mise en place d’un véritable Etat de droit et de la bonne gouvernance.

Fait à Moroni, le 02/04/2013
Le Secrétariat National

MLIMADJI

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bourhane 04/04/2013 20:25

C'est le monde à l'envers. La CRC symbole d'un pouvoir corrompu dans l'imaginaire des comoriens, parti rejeté par l'immense majorité de nos concitoyens se pose en donneur de leçon. On comprend
pourquoi les choses n'avancent pas dans notre pays.
Et puis Msadié CRC, ne crois pas que tu vas pouvoir revenir aux affaires à la faveur de l'instrumentalisation de la corruption. Nous les honnêtes gens avons le droit de dénoncer la corruption. Mais
pas vous les corrompus... Et puis Msadié, les comoriens ont bien compris que le pb des comores est fiancier. Le sous-développement chronique dont nous souffrons ne peut être vaincu que par des
capitaux massifs pour réaliser des infrasfructures indispensables. Crier aux loups n'est pas la solution surtout qd on est soi-même de cet acabit, de cette race. La solution est celle que Sambi
essaie de mettre en place: draîner des capitaux. Msaidié CRC dégage. On n'a pas besoin de vous. Laissez-nous crier aux loups.