Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

La vérité s’impose et halte aux complots

28 Avril 2013 , Rédigé par Aimons les Comores

Tentative d’assassinat du président Ikililou Dhoinine : prudence ” B2”, La vérité s’impose et halte aux complots et aux calomnies

Tentative d’assassinat du président Ikililou Dhoinine : prudence '' B2'', La vérité s’impose et halte aux complots et aux calomniesLa tentative d’assassinat du chef de l’Etat, le Dr Ikililou Dhoinine, est exploitée de part et d’autres par des courtisans du pouvoir qui s’apprêtent à calomnier des innocents pour se débarrasser d’eux, jugés également encombrants à l’intérieur du pouvoir même, en privilégiant le mensonge alors que les vrais coupables sont déjà identifiés, selon de sources dignes de foi de l’enquête. Le blog Mlimadji qui s’est donné le devoir d’informer les comoriens et de barrer la route à la diversion, attire l’attention de ceux qui, devant la gravité de cette affaire, ne mesurent pas le danger qui nous guette mais chercheraient à faire impliquer des personnes honnêtes qu’on accuse comme des ” semeurs” de troubles à l’intérieur du pouvoir alors que les vrais coupables sont là et on les voit partout. Il faut bannir ce genre de méthodes et surtout éviter de camoufler la vérité en tirant sur des innocents. N’en déplaise aux voleurs qui entourent le président Ikililou mais qu’ils sachent eux aussi que les détournements des deniers publics qu’ils opèrent tous les jours affaiblissent le pouvoir et la seule différence entre eux et ceux qui ont voulu l’assassiner, ce que ces derniers se sont munis des armes pour l’éliminer physiquement alors qu’eux, se sont munis de marteaux pour défoncer les coffres fort de l’Etat et s’emparer de l’argent public.

 

A l’heure qu’il est nous avons une information sûre que ce qu’on appelle dans le jargon du camp militaire de kandani, ”le B2”, chargé de l’enquête est au point de ficeler son dossier et s’apprête à s’attaquer à des innocents jugés dérangeants au sommet de l’Etat. Il a fallu qu’un jour on s’attaque à la gestion du président de la République ou critiquer la main mise de la première dame pour qu’on soit mêlé dans cette affaire de tentative d’assassinat, se faire arrêter et placé en résidence surveillée, style Général Salimou. A Mohéli même, les valets du pouvoir sont chargés de citer de noms des innocents, une manière de mettre la pression sur les enquêteurs et les pousser à la faute. Si nous insistons sur la vérité dans cette affaire, c’est parce qu’on ne veut pas qu’on fasse de la diversion ou s’attaquer à des personnes qui ne sont ni de près ni de loin dans cette affaire.

Nous lançons une mise en garde contre le Chargé de la défense et premier collaborateur du chef de l’Etat, Hamada Madi Bolero et l’ensemble des membres du gouvernement sur toute manœuvre visant à torpiller la vérité, ou à accuser une ou des personnes dont le crime qu’on leur reproche est d’avoir critiqué la manière dont le pays est conduit et surtout avec ces crimes financiers de tous les jours, orchestrés par des hommes et des femmes au pouvoir. Encore une fois, nous déplorons toute tentative de vouloir impliquer des gens qu’on estime tous innocents et laisser de côté les vrais commanditaires et exécutants. Il faut que le B2 révise sa note car tout est connu à l’heure qu’il est.

Nous saluons la rapidité à laquelle cette enquête est menée et il est vrai que Patrick Klein, figure parmi les putschistes, mais ce n’est pas le vrai commanditaire. C’est un intermédiaire dont l’enquête détermine le rôle qu’il a été appelé à jouer dans cet assassinat du chef de l’Etat, le Dr Ikililou Dhoinine. Patrick Klein a à plusieurs reprises rencontré un haut fonctionnaire de l’Ambassade des Comores à Paris et cela se sait depuis trois mois. Mais, le vrai commanditaire est Ahmed Abdallah Mohamed Sambi qui dispose de moyens financiers colossaux issus de l’argent de la citoyenneté et du projet habitat, qui l’ont permis à tenter de revenir au pouvoir. Dans son communiqué, le colonel Abedi, l’a bien démontré. Certes, Sambi a des amis et s’entend avec beaucoup de gens, ce qui est humain et surtout si ces gens là ont eu à partager le pouvoir avec lui, et humainement ne pouvaient pas ignorer le bien qu’il leur a fait, mais connaissant Sambi, un adorateur du rite chiite, c’est quelqu’un qui ne dit pas la vérité à ceux qui lui sont fidèles, le chiisme oblige, et certainement, il a agi seul avec des éléments incontrôlables et n’était pas obligé de tout dévoiler à ses sympathisants. D’ailleurs, on l’a entendu dire un jour à la fin de son mandat que seules trois personnes ne l’ont pas trahies tout au long de son mandat et que les autres sont toutes et tous des traitres notoires. Il s’agit de Dossar, directeur exécutif de la société HSS, son épouse, Hadjira Sambi et Mme Nakchamy, conseillère du président Ikililou Dhoinine.

Pour terminer les 24 heures qui arrivent sont décisives selon une source de l’enquête et c’est pourquoi, nous lançons un appel aux personnes chargées de collecter les premières données d’aller vite mais sûrement en indexant les vrais coupables. Devant la situation à laquelle nous vivons aujourd’hui, il n y a que la vérité qui va triompher. Le Blog Mlimadji s’associe aux comoriens choqués par ce coup de force pour dénoncer les fausses manœuvres déjà en cours et il n y a que la vérité qui nous sortira victorieux face à cette épreuve difficile. Plus de complots liés au mépris et à la haine.

Soilih Amada

 

 

MLIMADJI

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Anonyme 28/04/2013 23:56

DU N'IMPORTE QUOI !!! QUI A ÉCRIT CET ARTICLE ??? ON AURA BEAUCOUP ENTENDU....BONNE SUITE