Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

LE MAIRE DE MORONI AVEC Me CHOUZOUR( huissier de justice )

11 Avril 2013 , Rédigé par Aimons les Comores

LA PHOTO DU JOUR

LE MAIRE DE MORONI AVEC Me CHOUZOUR( huissier de justice )

 

S'ils ne rendent pas les clés, les portes seront défoncées

S'ils ne rendent pas les clés, les portes seront défoncées

 

Le maire sortant se rétracte


Alors que les deux autorités s’étaient mis d’accord de procéder à la passation de service ce jeudi, le maire sortant a changé d’avis. Il a saisi la justice pour demander un report de la cérémonie. « Et comme la justice n’a pas tranché, pas de passation », assène Fakridine Mahamoud, président sortant de la délégation spéciale de Moroni. Mais le directeur de cabinet du ministre de l’intérieur persiste que « la passation aura lieu ».

 

 

 


Siège de la Mairie de Moroni Place Badjanani

 

Le feuilleton de l’affaire de la commune de Moroni vient de connaitre un nouvel épisode. Alors que tout le monde était d’accord pour la tenue de la passation de service ce jeudi, le maire sortant s’est rétracté. Fakridine Mahamoud vient de saisir la justice. Par une assignation en référé, l’ancien premier magistrat de la ville demande à la justice « de fixer une autre date » pour la passation de service entre ces deux Hommes. Et pour justifier ce nouveau revirement, Fakridine Mahamoud en place depuis deux ans, évoque un environnement difficile. Il craint « des troubles et des affrontements » au sein de la population. Le maire déchu par le gouverneur de l’île estime que « le climat n’est pas apaisé » pour faire une passation de service. Qu’il va falloir « faire cesser les troubles et calmer la situation d’abord avant de penser à autre chose ».


 

Après cette assignation en référé, les deux Hommes devaient se retrouver au tribunal ce mercredi. Mais Fakridine assure que « la partie adverse ne s’est pas présentée » donc, « l’affaire est renvoyée au lundi ». Et face à ce renvoi, le maire sortant indique que « aucune passation ne sera possible avant la décision de la justice qui doit fixer la date».


 

L’on se demande la valeur de la signature en bas de la notification de la demande de passation de service. Un document sur lequel le maire sortant avait donné son aval pour la tenue de la passation ce jeudi 11 avril. Fakridine affirme que sa signature était accompagnée de la mention « sous réserve de voie de recours ». Et qu’il vient donc « d’user de cette voie de recours ». D’ailleurs, cet ancien officier de la gendarmerie assure qu’il a signé « sous la contrainte et la force ». En plus, poursuit-il, « l’arrêté du gouverneur ne contient aucune date, un vice de forme ».


 

Une situation qui n’a pas manqué de faire réagir les autorités. Le directeur de cabinet du ministre de l’intérieur demande d’abord au maire sortant « de respecter sa parole ». Ensuite, il insiste que « la passation aura bel et bien lieu car cette plainte n’est pas suspensive ». Une position qui rappelle ce qu’avait dit l’huissier du nouveau maire. « S’ils ne rendent pas les clés, les portes seront défoncées », avait prévenu Me Chouzour.

 

 

 

A.A. Mgueni

Source: La Gazette des Comores

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ali Bacar 11/04/2013 21:22

Le feuilleton de Moroni est assez elogieux car l`histoire semble se repeter dans les memes formes. Il y a quelques annees, le meme Fakri s`est fait nomme President de la delegation speciale de
Moroni par un arrete d`un ministre de l`Ile. Il fait deloger le maire sortant, Charif Said Ali, celui-ci ayant porte l`affaire devant le juge de refere, fakri defonca les portes de la mairie et
s`installe definitivement, Est-il rattrappe par l`histoire ou moroni doit-il, aujourd`hui, etre le theatre du vrai-faux-debat Mouigni-Kiki ou celui de CRC=Ikililou ?
Jusqu`ou Moroni pourra-t-il y aller ? Moroni peut-il nous offrir une autre image?