Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Le vice président en charge des finances s’en prend au ‘’ laboratoire’’ du chef de l’Etat

5 Avril 2013 , Rédigé par Aimons les Comores

Le vice président en charge des finances s’en prend au ” laboratoire” du chef de l’Etat

Le vice président en charge des finances s’en prend au ‘’ laboratoire’’ du chef de l’EtatA l’heure qu’il est un bras de fer oppose la vice-présidence en charge des finances et le directeur de cabinet du chef de l’Etat, en même temps, chef du ” laboratoire” de l’action politique” du Dr Ikililou Dhoinine. Les services de l’immobilier de l’Etat sous les ordres du vice-président Mamadou viennent de procéder à un inventaire des logements administratifs attribués aux hauts fonctionnaires de l’Etat ainsi que les logements privés loués à de hautes autorités de l’Etat. Le vice-président qui voulait atteindre le cabinet du chef de l’Etat, a mis la main sur la non existence d’un logement administratif que le directeur du cabinet, aurait déclaré en sa possession. Or, selon des informations dignes de l’entourage du vice-président Mamadou l’argent versé par l’Etat pour ce logement qui n’a pas de trace serait utilisé pour construire un palais de Mr Le Directeur de cabinet situé au quartier Malouzini.

A la vice-présidence en charge de finances on fait croire qu’on étouffe le dossier mais en réalité, mais en vérité, tous les éléments sont rendus public, une façon pour Mamadou de répondre aux donneurs de leçons qu’il n’est pas le seul à détourner l’argent de l’Etat. Cette affaire fait verser de l’encre et attendons la suite. Vive la lutte anti-corruption.

,

MLIMADJI

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ali Bacar 07/04/2013 21:06

la meme personne, bolero, a ete poursuivie pour vol d`une table basse du logement administratif qu`il occupait sous Azali. Il a fui la justice par un kwassa kwassa pour se refugier en france. la
memoire est courte, les pratiques se perpetuent.