Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Mayotte : La république en échec

23 Janvier 2013 , Rédigé par Aimons les Comores

Mayotte : La république en échec

Mayotte : La république en échec
« Mayotte : La république en échec » c'était un des principaux titres du journal de 20 heures de France2 de ce mardi 22 janvier 2013. Le reportage a duré environ 7 minutes et 30 secondes (en plein milieu du journal). Le reportage commence ainsi :
« Un département français submergé, débordé par les clandestins Mayotte la république en échec les enquêteurs un petit bout de France posé sur un des plus beaux lagons du monde. Mayotte 101ème département français situé à 8000 km de Paris mais à moins de 70 km de l'Afrique et de la république des Comores. Autour de la carte poste se cache aussi le plus grand cimetière marin au monde. Celui des candidats à l'immigration clandestine... »
Le reporter se gardera de dire que Mayotte fait partie des Comores comme l'avait souligné la candidate Eva Joly lors de son déplacement à Mayotte.
Conformément à la résolution n° 376 du conseil de sécurité du 17 octobre 1975, adoptée à la 1848e séance par 14 voix contre zéro, les Comores sont admises à l'Organisation des Nations Unies comme pays composé de 4 îles dont Mayotte.
La résolution 31/4, adoptée le 21 octobre 1976 par 102 voix contre une seule condamne énergiquement la présence de la France à Mayotte, qui constitue une violation de l'unité nationale, de l'intégrité territoriale et de la souveraineté de la République indépendante des Comores et demande au Gouvernement français de se retirer de l'île comorienne de Mayotte, partie intégrante de la République indépendante des Comores, et de respecter sa souveraineté.
Le reporter s'est attardé sur la misère et la pauvreté, consécutives à plusieurs coups d'Etats pour expliquer l'émigration vers ce « petit bout de France ». Il n'a pas oublié de montrer ces mahorais hostiles aux autres comoriens et brandissant leur carte d'identité française pour justifier qu'ils sont plus français que les français.
Ainsi va le monde. Le travail de sape continue  de manière impitoyable. Vive la république.
 
Baraka Inzouddine
WONGO

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article