Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Politique : le Radeco a tenu son congrès régional à Mutsamudu

15 Janvier 2013 , Rédigé par Aimons les Comores

Politique : le Radeco a tenu son congrès régional à Mutsamudu

Politique : le Radeco a tenu son congrès régional à Mutsamudu
Le Rassemblement pour la démocratie aux Comores (Radeco), la nouvelle formation politique pro-Ikililou en gestation, a tenu son congrès régional au gymnase de Misiri, samedi 12 janvier. Un orateur du meeting a estimé à deux mille le nombre de congressistes présents, venus de toutes les régions de Ndzuwani et des autres îles de l'archipel.

L'on a cité, parmi les personnalités présentes, la déléguée aux Transports, Kalathoumi Mahamoud, un conseiller du président de la République, Mohamed Jaffar Abbas, ou encore l'ancien vice-président de l'assemblée, Mohamed Djaanfari. Le grand rassemblement a duré toute la journée; il a été entrecoupé de moments de détente musicale et de festin.

Plusieurs discours ont été prononcés par les délégués régionaux du parti, des commissions spécialisées ont été formées, les statuts du parti ont été présentés aux congressistes et un bureau régional a été installé. Ce nouveau parti politique prône le patriotisme et la bonne gouvernance. Il intègre aussi, parmi sa doctrine, la défense de l'unité nationale, le “rejet de toute idée sécessionniste”, et dit avoir comme cheval de bataille le développement durable par l'emploi et l'éducation de qualité. Ses promoteurs disent ce que tout promoteur de nouveau parti dit, à savoir que “le pays grouille effectivement d'une multitude de partis, mais le nôtre sera différent”.

Saïd Ahmed Halidi alias Distel, celui qui a été présenté aux congressistes comme le président de la structure régionale du parti, a même été plus confiant que quiconque: “les partis sont sans doute nombreux, mais ils ne proposent pas quelque chose de complet, comme nous. Le gouvernement nous a assuré qu'il prendra en compte nos propositions”, a-t-il affirmé.

Le Radeco n'a donc pas été officiellement présenté comme le parti du président de la République [comme cela a été compris par de nombreux Comoriens], mais comme un parti qui “souhaite accompagner le gouvernement dans son combat pour le développement national”.

Il a été annoncé qu'après ce rassemblement de Ndzuwani, deux autres rassemblements régionaux auraient lieu à Mwali puis Ngazidja, avant la tenue du grand congrès national, le lieu de sa tenue n'a cependant pas été indiqué. Ce congrès a, par ailleurs, permis d'évaluer le degré qu'a atteint la rupture entre ce qu'on appelle les “sambistes“ et les soutiens de l'actuel régime: on n'a noté la présence d'aucun représentant du pouvoir insulaire(commissaire, conseiller ou directeur), généralement présenté comme soutien de l'ex-président Ahmed Abdallah Sambi et donc militant d'office du Parti comorien du peuple (Pcp).

Le président régional du Radeco affirme leur avoir pourtant adressé des invitations officielles.

Sm

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article