Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Trafic de câbles : seize containers quittent le siège de Comores Telecom pour une destination inconnue

25 Avril 2013 , Rédigé par Aimons les Comores

Trafic de câbles : seize containers quittent le siège de Comores Telecom pour une destination inconnue

Trafic de câbles : seize containers quittent le siège de Comores Telecom pour une destination inconnueL'affaire aurait bien pu se passer en catimini. Mais, voilà qu'un malentendu entre le directeur général de Comores Telecom et son “chef des établissements et de la sécurité” (un autre titre pompeux dans cette société) met à jour une vaste opération de trafic de câbles téléphoniques.

Selon des informations concordantes, seize containers remplis de câbles en cuivre auraient quitté les dépôts du centre des télécommunications de Comores Télécom, sis à Volo-volo, pour “une destination inconnue”.

Il s'agirait de quatorze containers de vingt pieds et de deux autres de quarante pieds. Un camion porte-containers d'une société privée en a assuré le transport jusqu'à Nkurani ya Sima, au Sud-Est de Ngazidja.

L'affaire a déjà fait grand bruit à l'intérieur de la société. Et en guise de protestation, des agents ont saisi la section des comptes de la Cour constitutionnelle pour qu'elle s'intéresse de près à ce trafic de câbles à ciel ouvert.

“Des agents de Comores Télécom coupent des câbles et les mettent dans des containers (...) sous la surveillance du chef d'établissement à destination de Dar Es salam, Majunga et Moimbassa [...].

Il est ensuite constaté que le service de contrôle de ces câbles est annulé par décision du directeur général” (sic), dit-on dans ce courrier. Il faut dire que la passe d'armes entre la direction générale et le chef des établissements portait sur le nombre exact de containers ayant effectivement quitté les entrepôts de Comores Télécom.

Une source de la brigade des douanes a déclaré à Al-watwan qu'il n'existait jusqu'ici aucune trace du passage de ces containers au Port de Moroni. Alors, par quelle voie ces câbles ont-ils quitté le territoire national ? C'est la question que tout le monde se pose.

Rappelons qu'il y a un peu plus de quatre ans, après le démantèlement d'un vaste réseau de vol de câbles téléphoniques en cuivre, une note en date du 1er décembre 2008 de la Direction générale des douanes stipulait formellement que “les préparatifs des embarcations à destination de l'étranger (Tanzanie, Madagascar et Kenya) se feront désormais au port de Moroni en terre plein en présence de Comores Télécom, de la gendarmerie et de l'administration des Douanes”.

La note invitait également les agences maritimes à prendre contact avec l'administration douanière afin de procéder aux formalités préalables et à la programmation des embarquements.

Ces dernières années, la société nationale des télécommunications avait beaucoup souffert de ce trafic. Des mesures étaient prises pour contrecarrer le phénomène de vols de câbles téléphoniques. Lesquelles mesures s'étaient accompagnées d'arrestations de quelques trafiquants dont la filière remontait jusqu'à des pays de la côte est-africaine.

A l'heure où nous mettions sous presse, Al-watwan a appris que la Commission nationale de lutte contre la corruption s'était rendue au siège de Comores Télécom, sis à Volo-volo, très probablement au sujet de ce trafic de câbles. Affaire à suivre.

Kamardine Soulé

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article