Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Tribunal de Moroni: Des magistrats en grêve illimiée!

20 Février 2013 , Rédigé par Aimons les Comores


La grogne des magistrats du tribunal de Moroni va se transformer dès aujourd’hui en arrêt de travail illimité. Ils protestent contre la suspension de leur collègue Mohamed Soilihi Djaé, premier substitut du procureur de la République. Tout est parti d’un climat inamical entre le substitut, lorsqu’il assurait l’intérim de son supérieur qui était en voyage à l’étranger, et le greffier en chef au parquet.

 

juistice



Ce dernier aurait proféré d’insultes au substitut, et celui-ci voulait le sanctionner. Mais c’est plutôt le comportement du magistrat qui a été réprimandé par le procureur. Selon un informateur, qui a requis l’anonymat, la suspension de ce magistrat est “tout simplement injuste”. “À mon avis, il y a une partialité au parquet, un mépris de ce magistrat dont le fait qu’il ait insulté Mohamed Soilihi. C’est comme s’il nous avait tous insultés, ce sont des insultes que moi-même je ne peux pas répéter”, a-t-il confié.

La dizaine de magistrats, qualifiant cette situation d’injuste et déterminés à soutenir leur confrère pour que justice soit faite, a sollicité à rencontrer, hier, la hiérarchie au niveau du ministère de la Justice. Dans leurs requêtes, ils demandent le déplacement du greffier en chef au parquet, entre autres. Ainsi, les magistrats vont entamer un arrêt de travail illimité jusqu’à obtenir gain de cause de leurs revendications. Notons que ce nouveau mouvement de grève au palais de justice de Moroni intervient à quelques semaines de la fin de la grève du barreau, qui protestait également contre un certain mépris dont a été victime un avocat.

C’est dire que le malaise est encore plus profond qu’on le croyait au palais de justice de Moroni.

Faïza Oussoufa (Stagiaire)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article