Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Une dizaine de millions volés à la direction des impôts

2 Avril 2013 , Rédigé par Aimons les Comores


Direction régionale des impots de Ngazidja

 

 

Une dizaine de millions volés à la direction des impôts

 

 

La direction régionale des impôts de Ngazidja est cambriolée le matin de ce dimanche. Les cambrioleurs se sont introduits par la fenêtre de derrière après l’avoir défoncée. Les malfaiteurs sont partis avec un pactole qui est estimé à plus d’une dizaine des millions de nos francs.

 

 

 

 

Un coup dur pour les autorités insulaires mais aussi pour les contribuables. Après toutes les tractations menées pour le payement de la vignette automobile et autres taxes, ceci après trois ans de moratoire, ces fonds collectés ont disparu. Des malfaiteurs se sont introduits dans le bureau tôt le matin de ce dimanche 31 mars, après avoir défoncé la fenêtre de derrière, se sont emparés d’un pactole estimé à plus d’une dizaine de millions de nos francs. Cette forfaiture est opérée uniquement sur la caisse des vignettes pour les moteurs diesel.

 

L’enquête est confiée à la police nationale. Sur les lieux, elle aurait procédé à quelques arrestations. Le directeur régional des impôts confirme le cambriolage, mais refuse d’aller loin concernant un employé de la boite qui aurait été placé en garde vue, ni sur le montant dérobé.

« Tant que l’enquête est en cours, je me refuse de m’avancer sur quoi que ça soit», a-t-il fait savoir. Et lui de continuer « ce qui est sûr il y a eu la casse et il y a quelque chose qui est partie». Même constat chez le commissaire en charge des finances qui avance que  « des agents de sécurité sont entre les mains de la police nationale», pour les besoins de l’enquête.

Après avoir constaté les dégâts, la moindre chose que le directeur régional a faite est de « sécuriser» la direction par des nouvelles grilles métalliques posées à l’instant même. Il dit aussi informer son collègue de l’Union, de la situation. Mais la forfaiture n’a  apparemment pas entravé le déroulement de la collecte d’impôts. Un deuxième guichet est ouvert pour que les opérations de recouvrement ne soient pas perturbées.

 

 

 

Maoulida Mbaé - HZK Presse

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article