Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog  Aimons les Comores de SAID IBRAHIM

Une licence sujette à caution accordée à TELMA par l’exécutif sortant dans une opacité totale

19 Novembre 2016 , Rédigé par Aimons les Comores

Le dossier Telma géré à la va vite par le tandem IKILILOU / Mamadou est devenu un panier à crabes laissé à AZALI. Cette guéguerre Comore- Télécom –Telma va défrayer la chronique à longueur des semaines voire des mois le microcosme politique Comorien. 
 
Cette licence accordée à un opérateur de la téléphonie a été donnée dans des conditions opaques et au mépris de la représentation nationale. Les comoriens ordinaires du début du XXIe siècle ont le droit de savoir sur le degré d’implication de la magouille à laquelle l’exécutif sortant s’était mouillé. Quels sont les dessous de table et les diverses commissions perçus par les émissaires du gouvernement de l’ancienne majorité sur les dossiers Telma ou Handhouli ? 

 Dans un Etat de droit une enquête devrait être ouverte pour bien comprendre les tenants et les aboutissants sur cette affaire et tant d’autres. Les deux tournantes politiques de ces dernières années ont laissé un gout amer aux comoriens lambda sur les dossiers comme la citoyenneté économique sous SAMBI ,les dossiers Telma et Handhouli sous IKILILOUpendant que la grande majorité des comoriens croulent dans la misère et la pauvreté au quotidien. Dans les campagnes électorales, on use la démagogie, les promesses folles, une fois aux manettes, cette élite politique de l’archipel pratique à grande échelle la politique du ventre en recourant à toutes les astuces possibles pour s’enrichir illégalement et laissent des patates chaudes à l’élite insulaire qui échoit la tournante. 
 
Cette manière de gouverner un pays en bandes organisées tous les cinq ans ne fait que retarder le redressement du pays. Le président AZALI doit marquer une rupture par rapport à ses prédécesseurs, les échecs et les déboires qui ont marqué son premier mandat doivent lui servir des leçons. En laissant la justice faire son travail en initiant une nouvelle manière de gouvernance associant les députés du palais du peuple et l’exécutif sur les principaux dossiers, il va faire son entrée dans l’histoire pour les générations montantes. 
 
Mohamed IIBRAHIM MIHIDJAY

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article